• Chapitre 9: Dernière épreuve

    fanfic 3 chapitre9

     

    Dernière épreuve


    Au milieu d'une mer ou personne ne s'aventure, une mer dont l'existence en est presque oublier, une mer qui cache de nombreux secrets, dans cette mer là un bateau au allure de pirate flotté. Il sembler être abandonné, aucun signe de vie, de plus la coque du bateau était abîmé et moisie. Les voiles déchirés que le vent faisait danser avait jauni. La plupart des carreaux étaient brisés et recouvert de crasse. Le bateau grincé quant les vagues le secouer... Ce bateau était vieux et dans un sale état, mais malgré tout ça, il y avait bien quelqu'un à l'intérieur. 
     
    Dans une des salles sombre du bateau, un homme était assis sur un ancien fauteuil en cuire noir, aux coins déchirés. De nombreuse tables en bois usé étaient présentes dans la salle, des dizaines de globes terrestres et de boules de cristal, de toute tailles, était posé dessus, recouvert d'une épaisse couche de poussière. Des centaines de cartes était accrochés au mur dans tout les sens. Devant l'homme il y avait un bureau, remplis de globe terrestre et de boule de cristal également, et pleins d'autre objet de tout genre comme des clefs, des bijoux anciens, de l'ancre noir et une plume pour écrire sur de vielles feuilles qui ont jaunis avec le temps. 

    L'homme était sur son fauteuil, immobile et silencieux, sa tête était appuyé contre le poing de sa main gauche, et sa main droite était posé sur l'accoudoir de son fauteuil. Visiblement cet homme s'ennuyer ou attendait que le temps passe. Il avait la peau noir, et de petite rides qui montré que les années commencés à ce voir sur son visage. Il avait son œil gauche caché par un bandeau noir, et de nombreuse cicatrices étaient présentent sur son visage. Ses cheveux, gonflé mais abîmé qui arrivé presque à ses épaules était d'un noir corbeau intense. Il porté comme un manteau court de couleur rouge bordeaux très foncé avec des boutons doré. Il avait un pantalon noir en toile et des bottes en cuire de la même couleur. Une cape noire relié par une petite croix en argent devant, et des épaulettes noire faite avec des plumes rouges était accroché à son dos et ses épaules. 

     

    AFS. fan art pirate


    De sa main droite recouverte par un gant de cuire noir tout comme celle de gauche, il tapotait le rebord de l'accoudoir de son fauteuil. Soudain sur son bureau une des boules de cristal se mise à brillé. Il leva lentement son regard sombre en direction de la boule puis dirigea sa main droite dessus. Il souffla d'une voix grave et lasse...

    ???: Que se passe t'il...? 

    La boule de cristal montra quelque chose à cet homme. 

    ???: Le sentier des métamorphoses... Et alors ? Des gens sont en train de le parcourir, je ne vois pas ce qu'il y a d'innormal. 

    Il continua d'observait dans sa boule de cristal en silence, puis il fronça des sourcils et rapprocha son visage de celle-ci pour mieux voir. Il vit la mystérieuse femme à la cape noire qui suivait Raf et Sulfus depuis le début du sentier, elle était actuellement en train d'avancer sur des marches en pierre recouverte de lierre qui monté jusqu'en haut d'une haute montagne. 

    ???: Qu'est ce que ça veux dire ? Elle n'est pas sensé être ici, elle n'est même pas sensé être quelque part... Et qu'est ce qu'elle fabrique dans le sentier ? Empêcher ces jeunes gens de continuer ?... Qu'est ce qu'ils manigancent encore ?...

    Il s'adossa à son fauteil en réfléchissant à ce qu'il venait de voir, cela le perturbé beaucoup. Les yeux de l'homme se posèrent finalement sur un vieux cadre poussiéreux posé sur son bureau. Il y avait une vielle photo abîmé dedans, sur la photo figuré presque une trentaine de personnes qui se trouvaient justement sur le pont de ce bateau qui paraissait beaucoup moins vieux et abîmé qu'aujourd'hui. Il était sur cette photo au milieu de tout ses gens, l'air heureux et souriant contrairement à maintenant. Il regarda la photo puis se redressa sur son fauteuil avec un regard noir.

    ???: Il est temps de mettre fin à toute ces plaisanteries.

    Il se leva de son fauteuil.  "Darknes viens ici !" appela t'il d'une voix froide et sec. Un corbeau noire fit éruption dans la salle et se posa sur l'épaule de cet homme. Il sortit de cette pièce en empruntant les escaliers en vieux bois qui aller bientôt craquer. Il arriva sur le pont de son bateau. Il leva une main en l'air et les voiles déchirés se réparèrent en un instant, plusieurs piliers de bois se redressèrent, les carreaux se reconstituèrent en quelques minutes, le bateau n'était pas neuf et rayonnant mais réparé pour pouvoir voyager. 

    Une fois tout ça fait, il fixa le ciel au dessus de lui et un violant vent apparut soudainement, grâce à la seule pensée de cet homme. Il se dirigea jusqu'à la barre de son bateau et posa ses deux mains dessus et commençant et la tourné à fond pour changer de direction. 

    [Alors juste pour ceux qui aurait un petit doute comme je l'ai moi même eu, la barre du bateau c'est tout simplement le volant. ^^]

    Son corbeau croissa dans son oreille. L'homme le regarda puis replongea son regard vers l'horizon de cette mer infinie. 

    ???: Oui, Darknes, il est temps que nous reprenons du service pour mettre fin à tout ce cirque. 

    Il dirigea son bateau sur la mer, bien décidé à changer les choses...

    ....

    Raf: (ris) Sulfus ! Fait attention, je vais tombais ! Va moins vite! 

    Sulfus: (mort de rire) Accroche toi bien ! Je ne compte pas ralentir ! x) 

    Nos quatre héros étaient toujours sur le chemin de leur rêve. Cela faisait déjà 8 jours qu'ils marchaient dans le Temple de la Destinée. Cela commencer à faire long mais Tyco et Saï avaient expliquaient à Raf et Sulfus que c'était justement en partie une épreuve, réussir à parcourir un très long chemin sans abandonné. Du coup comme il n'y avait aucun danger à côté de cette longue marche dans un temple vide ou il ne fais pas vraiment froid avec un ciel plutôt dégagé et agréable à regardé Raf et Sulfus était de bonne humeur. 

    Ils étaient en train de s'amusaient tout les deux. Sulfus portait Raf sur son dos. Cette dernière s'accrocher à lui en enroulant ses bras autour de son cou, et lui tenait les jambes de Raf pour ne pas qu'elle tombe. Il courrait comme un dingue avec Raf qui rigolé mais qui avait peur aussi de tomber parterre quant il tourné sur lui même ou quant il tourné dans un virage. Ils s'amusaient tellement qu'ils en oubliaient presque qu'ils étaient dans le sentier. Saï et Tyco les regarder de loin en marchant tranquillement. 

    Saï: Ils ont beau avoir 20 et 21 ans, ils restent des enfants. (sourit)

    Tyco: C'est beau d'être jeune et insouciant comme eux. (sourit également) 

    Saï: (sourit) Oui. Qu'ils en profitent...

    Tyco: Qu'est ce qui t'arrive ? 

    Saï: Nous arrivons bientôt à la fin Tyco... J'ai peur qu'on échoue à nouveau...

    Tyco: (caresse le bras de Saï jusqu'à sa main) Cette fois-ci ce sera différent, prenons en compte les erreurs que nous avons fais chacun de notre côté la première fois. Et cette fois-ci on y arrivera. Je le sens, fais moi confiance. (sourit) 

    Saï: (sourit également) D'accord, je te fais confiance mon amour. 

    Il s'enlacèrent un moment, puis se remirent vite en route, en voyant que Raf et Sulfus continuer de courir et jouer sans les avoir remarquer... Pendant ce temps la femme à la cape noire les observé tous dans sa boules de cristal. Elle souriait. 

    ???: Je dois reconnaître que cette blondasse et son beau gosse de mec sont plutôt doué, ils on vraiment franchis le sentier rapidement, déjà presque à la fin. Je comprend mieux pourquoi Skar s'est fait défoncé. En même temps leurs deux amis les on bien aidé... Mais tant mieux, le moment que j'attend arrive à grand pas ! Mais contrairement à Skar... (charge de nouveau un pistolet) Mes méthodes sont plus efficaces. Il faudra juste que je me débarrasse de ses deux immortels de la préhistoire pour m'occuper d'eux. Rendez-vous à l'arrivé Raf et Sulfus. 

    Elle ricana diaboliquement en pensant à la fin qu'elle attendait avec impatience. 

    ..... 

    Saï : Vous avez bientôt terminer de reprendre votre souffle ? 

    Tyco: Ça fais 1 quart d'heure qu'on n'avance plus... x) 

    Sulfus: (essoufflé) Ah non mais là j'en peux plus ! 

    Sulfus était appuyait contre un des murs de pierre, il avait ses deux mains appuyer sur ses genoux, il respiré fortement, la tête baissé. Raf était assise carrément parterre en reprenant son souffle elle aussi. 

    Tyco: En même temps ça fait 1 heure que vous courrez partout. 

    Raf et Sulfus se lancèrent un regard complice en souriant puis il annoncèrent à Tyco et à Saï:

    Raf et Sulfus: Ouais, mais c'était marrant ! 

    Saï: Ouais, mais la suite va être moins marrante, j'aurais étais vous j'aurais garder mes forces pour la suite ! 

    Sulfus: (en souriant) Pourquoi ? Cette fois-ci on va tomber sur un monstre en pierre ? 

    Tyco: Non, mais on va devoir monté ses marches jusqu'en haut de cette montagne. 

    Tyco leur montra du doigt le début des marches qui suivait la hauteur de la montagne au loin. En voyant ça Sulfus en était bouche bée et tomba parterre en position assise à côté de Raf. "Ho....noooon !" s'exclama t'il en se laissant tomber en arrière sur Raf. Cette dernière se mise à sourire en le voyant faire. 

    Sulfus: Mais ça va prendre une éternité de monté jusqu'en haut ! La flemme ! Raf, j'suis fatigué !... 

    Raf: Moi aussi, mais voit le bon côté des choses au moins, on aura rien à combattre, seulement de la marche ! ^^ 

    Sulfus: (les bras croisés) J'aurais préférais affronté un monstre de pierre que de me tapé une marche pareille ! 

    Raf: Ça ira, on fera des pauses quant on sera trop fatiguer ! ^^ 

    Saï: Allez mettons nous en route y'a encore du chemin avant l'épreuve final ! 

    Sulfus: Quoi ? La prochaine épreuve c'est déjà la dernière et après c'est fini ?! 

    Raf: (étonné).... 

    Tyco: Oui, mais c'est également la plus difficile... 

    Raf: Mais pourquoi ? On doit combattre quelque chose ? 

    Saï: Non c'est très loin d'être un combat... Mais c'est bien plus difficile. 

    Sulfus: (en se relevant) Quoi qu'il en sois, c'est la dernière épreuve et j'ai hâte d'y être maintenant pour enfin réussir et devenir humain et sortir d'ici ! 

    Raf: (se lève aussi) Moi aussi ! C'est la dernière ligne droite entre nous et notre rêve ! (lance un regard à Sulfus) On y est presque... 

    Sulfus: (sourit) Alors on y va. 

    Ils se remirent en route, arriver en bas des marches, ils regardèrent en haut. Ça s'annoncé difficile, il y avait des centaines de marches.  

    Sulfus: Hé ! Mais on est con ! Pourquoi on vole pas ? 

    Tyco: (en commençant à monté les marches) T'es un rigolo toi. Ça serait beaucoup trop facile, notre capacité à volé est détruite pour le moment. 

    Sulfus: (soupire) Je hais ceux qui ont crée ce sentier ! 

    Ils commencèrent tout les quatre à montaient les marches. Au bout d'une centaine de marche ils commencèrent à s'essoufflaient et à avoir les jambe qui tire. Ils décidèrent de faire une pause vers les 200ème marches. 

    Sulfus: Ho... C'est pas facile... On en est même pas à la moitié ! 

    Raf: J'ai soif... (prend la gourde dans le sac) Quelqu'un en veux ? 

    Ils secouèrent tous la tête en signe que non. Raf se mise à boire un peu, pendant que Tyco regardait vers le haut. 

    Tyco: Je pense qu'on a déjà fais le premier quart ! 

    Saï: (assise) C'est déjà ça.

    Après 10 minutes de pause, ils se remirent en route. Plus ils montaient plus le joli ciel bleu commencé à viré au gris. Et du vent se leva, ils en étaient à la moitié. 

    Sulfus: Pourquoi le temps commence à s'assombrir ? 

    Saï: Plus on monte plus le temps va devenir orageux. C'est normal, ça avait était pareil la première fois. 

    Raf: Tu veux dire qu'il va pleuvoir ? 

    Tyco: Oui. 

    Ils continuèrent, le vent était de plus en plus violant, Sulfus et Raf marchaient en se tenant par la taille pour essayer de se stabilisé ensemble pour ne pas se faire emporté par le vent. Au bout d'un moment les nuages étaient devenus noirs et la pluie tomba. D'abord une petite averse puis une gigantesque. Sulfus essayer de protégeait Raf du mieux qu'il pût. Le vent et la pluie qui rendait les marches glissante, n'arranger rien à leur situation. Ils étaient tous trempés et leurs jambes tremblés sous l'effort. Ils étaient presque tout en haut, ils étaient épuisaient, mais s'arrêter pour ce reposé était impossible dans des circonstances pareils.

    Puis d'un coup la pluie s'arrêta doucement ce qui leurs permirent de levais la tête pour regarder au-dessus d'eux et là ils écarquillèrent les yeux. Ils étaient tout en haut de la montagne. Devant eux le haut de la montagne formé comme un cercle autour duquel plusieurs grands rochers se dressés et s'empilaient les uns sur les autres qui formé comme des portes ou des ponts. Sa ressembler à un monument ancien et mystérieux. 

    Saï: S'ayez... Nous sommes arrivés. 

    Raf: Qu'est ce qui va se passait maintenant ? 

    Tyco: L'épreuve final va vous êtes expliquez de toute façon... Allons-y. 

    PDV de Sulfus

    Saï et Tyco commencent à avançaient vers le milieu de tout ces rochers. Je tourne ma tête vers Raf, elle les regardes avancer sans vraiment savoir quoi faire, elle semble craindre ce qui va suivre. Tout comme moi. Le vent souffle dans ses cheveux mouillés par la pluie. Je me rapproche d'elle et lui prend la main que je serre dans la mienne. Elle me regarde dans les yeux. L'air un peu paniqué, je tente de lui sourire pour la rassuré même si cela ressemble plus à une grimace. Je commence à l'enlacé dans mes bras, elle passe ses bras autour de ma nuque. Elle colle son visage contre moi. 

    Raf: Si jamais on échoue...Et qu'on est séparé... Tu...tu sais que je t'aime... Et que je t'aimerais toujours...  

    Sulfus: Hé... (prend le visage de Raf entre ses mains) Ça n'arrivera pas... Je te le promet, on va passais cette épreuve et on va devenir humain, et on va enfin vivre ensemble et s'aimer librement. (sourit) 

    Raf me sourit d'un tout petit sourire inquiet, je regarde ses yeux bleu, ses lèvres rouge, ses cheveux blonds... Puis son auréole et ses ailes.... Ce qui montre et qui fait qu'elle est un ange... C'est peut être l'une des dernière fois que je la vois en ange. Et bizarrement ça me fais un pincement au cœur... Me dire que je ne l'a reverrais plus en ange, on abandonne une partie de nous en devenant humain. Mais si on peut enfin s'aimer librement, ça vaux le coup. On s'écarte l'un de l'autre en gardant nos mains liés et on avance vers le milieu pour rejoindre Tyco et Saï. 

    On se retrouve tous au milieu. Moi et Raf nous, nous tenons la main en regardant un peu partout autour de nous. D'un coup la pluie s'arrête totalement. Une voix qui ressemble à celle d'un homme en écho sort de nul part. Elle semble venir du ciel. 

    Voix: Félicitation, vous êtes arrivez à l'épreuve finale. Si vous parvenez à l'accomplire vous pourrez devenir humain. Je suis le gardien de l'ultime et dernière épreuve. 

    Cette phrase me fait froid dans le dos. On dirais qu'il va falloir combattre un titan, vu la façon que cette voix nous annonce ça. Bizarrement on a tous le regard vers le ciel. J'ai vraiment l'impression que cette voix viens de là haut. 

    Raf: Et... Que devons nous faire pour réussir ? À quoi consiste l'épreuve ? 

    Voix: L'épreuve consiste à vous envoyez dans une autre époque à travers le temps, tout seul. Passé ou Futur. Une fois dans une autre époque vous devrez trouvez une solution pour revenir à notre époque, ici, en seulement 48heures. Si vous dépassez le délai vous serait condamné à vous séparé. 

    Sulfus: Mais comment on reviens ici ? On a pas de pouvoir pour ça, et il n'y a rien pour nous ramenais qu'on doit retrouvais ? 

    Voix: Non, vous devez vous débrouillez par vous même. 

    On reste figé Raf et moi. Comment on peut revenir ici, si il n'y a rien pour nous ramené ici ?! Je sais que je dois restais, fort mais là, je suis déstabilisé, c'est beaucoup plus qu'un simple combat... Comment on peut réussir une chose pareil, sans rien pour nous aider ? 

    Raf: Et... On sera dans quel époque ? 

    Voix: Il n'y aura pas de "on" vous serez tous seul pour cette épreuve. Le passé est réservé pour les anges et le futur aux démons, mais aucun ne sera envoyer à la même époque exactement. 

    Sulfus: Attendez ! Quoi ?! 

    Un tourbillons se forme dans les nuages au-dessus de nous et des éclairs grognent. C'est pas bon tout ça. 

    Voix: C'est l'épreuve. 

    Sur ce dernier mot, quatre éclairs gigantesques nous fonce dessus et nous frappe de pleins fouet. Mais bizarrement je ne sens rien, aucune électrocution, mais je ne peut plus bougé complètement paralysé par cet éclair. Je vois Raf face à moi, l'éclair à séparé nos mains, elle ne peut pas bougé non plus, elle est terrifiée. Je tente de me rapproché d'elle mais c'est impossible. Un vent violant se met à soufflé et la pluie se remet à tomber se qui brouille notre vision.

    D'un coup je sens que mes pieds ne touche plus le sol. Je regarde en bas et tout autour de moi, les éclairs sont en train de remontés dans les nuages et nous emporte avec eux. Et on ne peux rien faire. Le vent me fait tourné sur moi même et puis d'un coup les nuages noires nous enveloppe complètement, je ne vois plus rien et plus personnes, et les nuages au dessus de moi forment un tourbillons énorme qui m'aspire vers lui. L'éclair m'a relâcher mais je suis maintenant prisonnier d'un tourbillons qui m'entraîne je ne sais où. 

    Je suis secoué dans tout les sens, et j'ai du mal à distinguer ce qui se passe autour de moi tellement, je suis balançais dans tout les sens. Puis d'un coup le tourbillons cesse et je retombe vers le bas ! Mais je ne peut toujours pas volé ! Je vais m'écrasais sur le sol ! Les nuages m'empêchent de voir si je suis loin ou près du sol. Puis d'un coup mon corps heurte quelque chose de dur... 

    ..... 

    J'ouvre mes yeux, première chose que je vois, c'est le béton sur lequel je suis allongé. Front au sol. Je me redresse lentement, je porte directement ma main vers ma bouche, j'ai un mal à la mâchoire. Quant je regarde ma main, je vois que je saigne un peu de la bouche. Je me suis explosé au sol à cause de ce tourbillons... Mais ça c'est le cadet de mes problèmes. Je sais pas du tout où je suis. Le futur ? 

    Je regarde partout autour de moi. J'ai atterris en pleins milieu d'une route, dans une rue, remplit par de grands immeubles, à ma droite un trottoir et des immeubles, à ma gauche un trottoir et des immeubles.... Je suis plutôt dans une petite rue. De nombreux déchets traînent parterre et se font emporter par le vent. Le ciel est gris foncé, même limite noir, les immeubles semblent être vide et abandonné... On dirais que je suis atterris dans une ville fantôme, on dirais qu'il n'y a personne ici. C'est donc ça le futur ? Mais, je suis atterris à quelle époque pour que ça change autant ? 

    Bizarrement je n'est pas l'impression d'être sur terre. On dirais.. Une cité... Mais à la fois pour les anges et les démons. Parce que on dirais un mélange des deux cités... C'est vraiment bizarre. Je me relève entièrement et faisant quelques pas en tournant sur moi même pour observé tout autour de moi. C'est complètement désert. Je me met à criais "Y'a quelqu'un ?!" mais ma voix se transforme en écho et se perd dans tout ses grands immeubles, et personne ne me répond. Comment je vais faire pour retourné dans le présent si, je ne trouve personne, pour juste me dire où je suis ? Je me met à avancé dans cette rue, toujours en pleins milieu de la route.

    Soudain j'entend un bruit de moteur, qui se rapproche. J'en entend même plusieurs. Je regarde au bout de la rue un camion de guerre se gare à l'entrée de la rue, j'entend du bruit derrière moi, je jette un coup d'oeil rapidement par dessus mon épaule et je vois un autre camion se garé. Cette ville n'est peut être pas si déserte que ça. Mais j'ai pas l'impression que c'est bon signe... Je reporte mon attention sur le camion qui est arrivé en premier, des hommes habillaient tous de la même tenue grise foncé, en sortent armé de la tête au pied. J'ai comme un mouvement de recul. Ils se rapprochent de moi en pointant leurs pistolets sur moi, je recule légèrement.

    Sulfus: Hé, du calme ! Je suis pas armé !...Et.. Je suis pas là, pour vous attaqué !

    Ils continuent de se rapprochaient en gardant leurs arment braqué sur moi. Je commence à leur montrais mes mains pour essayer de les calmés, que je suis "venu en paix" mais ça les fais pas réagirent, ils continuent de s'avançaient vers moi. 

    Homme 1: Les mains en l'air ! Ne posez aucune résistance.

    Je lève lentement mes mains en l'air, je ne tient pas vraiment à me faire tiré dessus, en plus j'ai aucune chance de m'échappé, ils m'ont déjà encerclé. Un des hommes pointe un objet dans ma direction, ça ressemble à un scanner portable mais un truc futuriste... Une lumière bleu qui sort de cet objet se pose sur moi et me scanne de la tête au pied, et affiche un résulta à l'intérieur du scanner de cet homme. Ça fais aucun doute, je suis vraiment dans le futur là... 

    Homme 2: C'est étrange, il dois y avoir une erreur dans les registres... 

    Homme 1: Qu'y a t'il ? 

    Homme 2: Le scanne affiche que le sujet est déjà dans les registres. Et aucune fuite n'a était déclaré. 

    Homme 3: Sûrement une erreur dans le programme, emmenons le, nous vérifierons là bas. 

    Je ne comprend rien de tout ce qu'ils racontent... L'homme devant moi se tourne et commence à se dirigé vers son camion. Un des hommes qui se trouve derrière moi, appuie son flingue dans mon dos, je me fige. Il continue de l'appuyer dans mon dos "Avance !" me lance t'il. Je n'ai franchement pas le choix, donc je commence à avancer de quelques pas. Mais qu'est ce qu'ils me veulent ? En tout cas rien de bon à mon avis... Le camion qui s'est garé de l'autre côté de la rue derrière moi, viens de repartir avec ses hommes. Et apparemment moi je vais avec les hommes du premier camion... Ils sont une dizaine autour de moi... Je ne peut strictement rien tenté pour m'échappais.

    Soudain, alors que j'avance en suivant ses hommes avec un autre derrière moi qui tient une arme appuyé dans mon dos, un coup de feu retentit dans la ruelle et un des hommes s'effondre parterre, touché à l'épaule. Tout les autres se mettent sur leurs gardes, sauf celui qui est derrière moi qui garde son flingue dans mon dos. 

    Homme 1: Amène le capturé, dans le camion et passe lui les menottes on s'occupe de ça. 

    Ils pointes tous leurs pistolets dans plusieurs directions en essayant de voir d'où se tire provenait. L'homme derrière moi appuie de plus belle son flingue dans mon dos et m'oblige à avancer vers le camion. Mais un autre coup de feu retentit, et je ne sens plus le canon du pistolet appuyé dans mon dos. Je me retourne et je vois l'homme qui me tenait en otage, il y a encore 1seconde, parterre une balle dans la jambe. Tout les autres se tournent en voyant l'homme à terre, puis ils se remettent sur leur gardes. 

    Homme 2: (parle dans un tokiwoki) Code rouge, tireur non identifié, envoyez du...

    Un autre coup de feu détruit son appareil, pour communiqué, je commence à regarder vers le haut d'un immeuble car on dirait que tout les tires viennent de là haut. En plissant les yeux j'aperçois une silhouette noire, trop loin pour distinguer quoi que ce sois. Puis un câble se projette du haut de cet immeuble et va s'accrocher à un des balcons des immeubles d'en face. La personne en haut de cet immeuble se jette dans le vide en s'accrochant au câble. Elle se rapproche à une vitesse phénoménale de tout les gardes. Arriver à leur hauteur, cette personne ne lâche pas le câble et leur inflige deux coup de pied de béton, car deux hommes tombe parterre par la puissance de l'impact. Le câble continue son chemin vers l'immeuble d'en face et cette personne ne le lâche toujours pas. 

    Mais maintenant je me rend compte que cette personne est une fille. Les formes de son corps le prouve, et elle a de long cheveux brun, bleuté qui me rappel étrangement les miens. Arriver à l'autre immeuble elle lâche le câble et atterrit en sol en faisant plusieurs saltos avant. Mais je ne vois toujours pas son visage puisqu'elle viens d'atterrir dans un endroit sombre. Les hommes se précipitent vers elle avec leurs pistolets et ouvre le feu. Mais elle a déjà surgit et foncé vers eux en esquivant leurs balles. Elle en met plusieurs K.O rien qu'en les frappant à main nu et à coup de pied dans le visage. Elle est de dos à moi et elle sort 5 lames de sa poche qu'elle déplie dans ses mains comme des griffes, elle courre vers eux et eux pointent leurs flingues sur elle pour lui tiré dessus, mais elle se jette à terre en glissant sur le sol et passe entre les jambes d'un homme elle se retrouve donc derrière eux en une fraction de seconde, ils sont tous déstabilisé par sa rapidité et là cinq d'entre eux s'écroule au sol. 

    Je vois enfin son visage. Je suis carrément choquais... "Diabéla..?" dit-je sans vraiment le vouloir, c'est sortit tout seul. Mais elle ne m'a pas entendu elle est déjà repartit se battre contre le reste des hommes. Je vois les cinq qui sont à terre devant moi, c'est carrément bluffant ils ont tous était touché par une lame au même endroit exactement: sur le côté gauche du ventre. Mais c'est une précision de malade ! Comment elle a fait ça ?! Je reporte mon regard sur elle et les trois hommes qui reste. 

    Elle pointe son pistolet sur un homme pour lui tiré dessus mais aucune balle ne sort, cartouche vide. Mais même ça ne la déstabilise pas, comme elle est proche de l'homme elle en profite pour lui mettre une droite avec son pistolet avec lequel elle a du leur tiré dessus tout à l'heure, l'homme tombe à terre et elle s'empare de l'arme de ce dernier. Elle se retourne et ouvre le feu sur les deux autres, ils tentent d'échappaient au tire mais, ils ne sont pas si agile que Diabéla. L'un est touché à la jambe et l'autre à l'épaule et elle leur inflige le coup de grâce et ils tombent tout les deux dans le coma. Celui à qui elle a pris l'arme se relève face à elle. Elle lui jette un regard noire, j'ai jamais vu Diabéla avec un tel regard... Elle s'approche de lui en pointant l'arme sur lui. Il lève les mains en l'air, il n'a plus que ça à faire, il n'est plus armé. 

    Diabéla: Genoux à terre... À terre j'ai dis !! 

    L'homme s'exécute, les deux genoux à terre, les mains en l'air. Diabéla garde le pistolet braqué sur lui. 

    Diabéla: Où se trouve les prisonniers où vous les enfermés ?! Quel est le code d'entré ?!

    Homme 1: Je ne vous le dirais pas. Je préfère mourir que de révélé ces informations. 

    Elle lui tire une balle dans le pied, l'homme tombe parterre en se tenant le pied et en gémissant. Diabéla garde son air imperturbable et froid. 

    Homme 1: (en gémissant) Je ne dirais rien !

    Diabéla: Tu va parlait !! (braque le pistolet sur sa tempe) 

    Homme 1: (en ricanant) Tu peut bien me tuer, je n'en est rien à faire. Diabéla. Tu es la cible numéro 1 de Reina, ils ne tarderons plus à t'attrapé toi aussi. Et ils te tuerons comme tout les autres, vous allez tous mourir ! Et sûrement ton frère en premier vu ce qu'il subit au moment même où je te parle. (sourire démoniaque) 

    Diabéla: (en tremblant de colère) Qu'est ce que vous lui avez fait espèce de monstre ?! 

    Homme 1: Sache que plus tu traîne à te rendre plus le sang de ton frère coule. Réfléchit bien si tu ne veux pas qu'il meurt. (sourire de sadique) À moins qu'il sois déjà mort...

    Le visage de Diabéla se déforme par la colère. Elle tremble et ses doigts resserrent le pistolet et appuie sur la gâchette. Je tourne la tête, pendant que le coup de feu se transforme en écho... Je regarde de nouveau. Une marre de sang s'élargit sur la route de la tête de cet homme inerte qui vient de mourir. Je pose mon regard sur Diabéla. Elle est toujours fixé sur cet homme, le regard pleins de haine, elle inspire et expire, essoufflé par son combat mais surtout par sa colère soudaine et sa dernière action... Je la regarde de la tête au pied, elle est vêtu d'un pantalon gris foncé même voir noir, d'épaisse bottes en cuire noire pour militaire, et d'un t-shirt qui s'ouvre en fermeture éclaire devant de couleur noire. La seule chose qui casse sa sombre tenue est sa ceinture bleu foncé mais quant même vif.

    Ensuite elle n'a rien d'autre ses cheveux son libre elle ne porte aucun bijoux ou marque spécial. Il y a juste un truc qui a changer dans son visage qui me trouble vraiment... Ses yeux ne sont pas rouge comme d'habitude mais ambre comme les miens. Elle décroche son regard de l'homme et elle me regarde. Elle me regarde d'un air, que je ne saurais ni décrire, ni comprendre, elle semble énervée, choquée, étonnée puis blasé. Son arme touche presque le sol.

     

    AFS. Diabéla Warm


    Diabéla: J'ai deux questions: Comment et pourquoi ? 

    À suivre...

     

    * * * * * * * * * * * *

    Bonsoir mes très chères lecteurs que j'aime tant ! *^* 

    En ce semadi soir de printemps 2015, je vous annonce que je suis d'exellente humeur ! Pourquoi ça ? Car je viens d'avoir la réponse de mon examen du code de la route et..... *roulement de tambour* J'ai réussi cette épreuve ! 8D Ouais je voyais ça comme une épreuve et encore la pire reste à venir : la conduite ! °^° Car je conduit comme une chaffarde ! C'est vraiment flippant ! Je vous jure l'autre jour j'ai presque écrasé un mec ! °^° ... Bref je m'égare un peu là ! x)

    Donc comment avez-vous trouvez ce chapitre ? Il faut dire que beaucoup de mystère reste mais pas mal de révélation et de nouveauté sont arrivé ! Déjà le nouveau et mystérieux homme aux allure de pirate. Alors oui je sais que vous allez dire "ce mec ressemble étrangement à quelqu'un..." et bien oui je me suis totalement inspiré du pirate dans le clip de Black M "Sur ma route" en faite je réfléchissez depuis des mois à ce nouveau personnage qui allez arrivé et puis quant j'ai revu le clip de Black M ce personnage et ce style m'ont carrément inspiré à 100% ! Et pour la peau noire je me suis dit que c'était carrément parfait et je tenait vraiment à gardé cette apparence donc bien sure le costume n'est pas exactement pareil mais c'est mieux car j'ai quant même fais quelque chose à ma façon ! x) Donc j'espère qu'il vous plait et je tiens à dire qu'il sera très important par la suite !

    Et puis oui je sais, vous m'adoré (ironie) car c'est le grand retour de Diabéla dans ma fic ! Depuis le temps qu'on ne l'avait pas vu, la voici dans un futur très... Apocalyptique on va dire ! Mais vous en saurais beaucoup plus dans le prochain chapitre ! Pour savoir ce qui est arrivé à Raf il faudra attendre un moment car le prochain chapitre sera basé seulement sur Sulfus et ce futur ravagé. Je suis en train de travailler là dessus j'espère que ça vous plaira ! ^w* 

    Sur ce je vous laisse, passez une exellente soirée et lâchez vos com's ! ;) 


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    7
    Cher Lloyd
    Lundi 18 Mai 2015 à 20:33
    Bon , bon , bon je vois qu'il y a de l'action ( j'ai réussi a faire une rime !!!!!!!) . Oui je suis encore vivante et s'il te plait ne me frappe pas de ne pas avoir commentée tes chapitres . J'avais ... comment dire ça ...oubliée mon mot de passe XD BREF . J'ai adorée la scène entre Sulfus et RAF au début ...OH MY GOD ils sont tellement mignons ensemble , heureux comme ça WTF relationship goal . Et ce pirate au début la il m'intrigue . C'est qui lui ??????¿¿¿¿¿¿ RT c'est quoi tout ce bordel . Comment il connait la meuf qui suit RAF et sulus dans le sentier (cette fille q dit que sulfus etait beau gosse
    6
    angel
    Lundi 18 Mai 2015 à 17:24
    OMG !?!? Je crois que c'est l'un de mes chapitres préférés !! Tant d'action et de suspence !! Mais ton futur est carrément apocalyptique °.°' Comment elle a tournée Diabé !! Enfin si c'est pour son frère, je comprends ^w^ Ton pirate est tip top °w^ Oh non Reïna est de retour avec des disciples 0.0 ça s'annonce chaud patate !!! Sinon super chapitre, fanart MAGNIFIQUES (comme d'abitude ;p) et vivement la suite !! Trop hâte de retrouver Diabéla !!!!
      • AngelsFriendsStyle Profil de AngelsFriendsStyle
        Samedi 23 Mai 2015 à 00:37
        Merci beaucoup ! *v* Oui ce futur est abominable ! °u° Et oui Diabé à beaucoup changer mais vu les chose qu'elle a vu c'est normal x) Et pour son frère aussi en effet x) Merci et encore tu n'a la pas encore vu quant il va vraiment arriver *u* Oui la suite ça va chauffé ! 8D Merciiiiii ***ww***
    5
    angels raf
    Dimanche 17 Mai 2015 à 09:28
    Super chapitre ^^ Je suis heureuse de revoir Diabéla, à vrai dire elle me manquait vraiment *^* Mais poour ce qui est de Sulfus et Raf, je suis un peu inquiète on dirait qu'il y aura encore un changement de situation et des enemies à l'horizon O^O' J'aime beaucoup ton homme pirate ^^ Et Darknes xD Faut vraiment que tu le dessine ce petit corbeau *u* Vivement la suite ^^
      • AngelsFriendsStyle Profil de AngelsFriendsStyle
        Dimanche 17 Mai 2015 à 10:30
        Mer i beaucoup ! ^w^ Et bien vous allez avoir un chapitre entier avec elle ! 8D Tu as raison d'être inquiète leur problème sont loin d'être terminer ! XD Ouais moi aussi je le kiff ! *u* J'y penserais j'essayais de le dessiner un de ses jours ! *v^ Jy travaille !^^
    4
    Rafxsulfuslovestory
    Dimanche 17 Mai 2015 à 00:08
    Waw ça me fait un super cadeau d'anniversaire !! Merci !! ^w^ Alors la je dois dire que tes deux nouvelles intrigues sont totalement originales et bien trouvée ! J'ai hâte de savoir a quoi va servir ce pirate, son lien avec la dame a la cape noire, qui est la dame a la cape noire, comment elle connaît skar et pourquoi elle en veut tant a Raf et Sulfus ? Sinon pour l'épreuve finale : wow :o mais c'est quoi ce bordel ?! XD un saut dans le temps (encore ?) XD au moins ça permet de revoir Diabéla *w* Je suis troooooop contente je l'adoooooore !! *^* Mais pourquoi c'est la guerre ??! Reina est de retour ?! WTF ?! Quel âge a Diabéla ? Jim est avec elle ? Ciel est en danger ?! OMG !! Et comment elle termine : "J'ai deux questions. Comment et pourquoi ?" Oh lalalalalalalalalalalala !! Je veux trop la suite ! Tu vas devoir développer ça dans tes prochaines fics (qui seront interminables je le sens !) XD Trop hâte au prochain chapitre !!!
      • AngelsFriendsStyle Profil de AngelsFriendsStyle
        Dimanche 17 Mai 2015 à 00:55
        Mais de rien mais je t'ai envoyer ton vrai cadeau ! ;) x) Ce pirate va être très important pour la suite et ses lien avec cette femme vont te choquer ! °w° Haha ! Comment elle connait Skar ? Pourquoi elle en veux autant à Raf et Sulfus ? Tu va comprendre le moment venu x) C'est le bordel signé Angels Friends Style ! XD Et oui encore un saut dans le temps ! XD J'adore les voyage à travers le temps ! 8DDD Et oui un ptit retour avec Diabé ! ^v* Haha c'est la GUERRE !!! 8DDD X) Reina ? °u° Hum... Oui x) Elle à 17ans ^w^ Jim? mmmm.... oui ! ***www*** Malheureusement oui et pas qu'un peu ! La phrase à la fin ça fais déjà un moment je savais que j'allais le mettre le reste c'était flou mais cette phrase je l'avais dans le crâne depuis longtemps XD C'est la phrase pour vous faire salivé x) Et ça marche ! 8DD Ouais xD Quel boulot je suis pas sortit de l'auberge ! XD Merci pour ton com's !*3*
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :