• Chapitre 13: l'Histoire de Marc Blackburn

    fanfic 3 chapitre 13
     
    l'Histoire de Marc Blackburn
     
    "Je me nomme Marc Blackburn. Et je suis venu, pour tout changer."
     
    Un grand silence s'installa. Pour tout changer ? Que voulait dire cet homme ? Arkan et Temptel restèrent muets devant la déclaration de l'homme qui c'était arrêtait de marcher laissant une distance de quatre mètres entre lui et tout les immortels. Il se tenait face à Arkan et Temptel. Arkan se racla la gorge et décida de rompre le silence. 
     
    Arkan: Changer quoi ? Expliquez vous... 
     
    Marc: Je voudrais pouvoir parler à un "chef" ou un "responsable" de votre espèce. 
     
    Arkan et Temptel échangèrent un regard puis s'avancèrent.
     
    Temptel: Nous sommes en quelque sorte les responsables. Nous sommes les professeurs directeurs des anges et des démons de l'académie d'or. Nous gérons l'école sur terre de nos élèves encore débutants dans l'art de tenté ou guidé les humains.
     
    Marc: Je sais très bien comment vous fonctionné. Je sais aussi qu'il y a plusieurs écoles d'anges et de démons. Comme l'académie d'argent ou celle de platine et pleins d'autres encore dans ce monde. Je voulais simplement parler à un responsable et c'est donc vous deux. 
     
    Arkan: Et bien ? Que voulez vous ? 
     
    Marc: J'aimerais pouvoir vous parlez en privé. Vous pouvez me fouillez, je ne suis pas armé. De toute manière si j'aurais voulu vous attaquez ce serait déjà fait. 
     
    Ils restèrent septique mais cet homme n'avait pas tord, si son but était de les attaqué, il ne serait pas en train de discuté poliment avec eux. Ils acceptèrent de le faire entrée à l'école à condition qu'il sois entouré d'un ange et d'un démon gardien de haut niveau. Juste au cas où... Marc ne protesta pas. Ils se rendirent donc tous à l'école. Arkan et Temptel ordonnèrent aux autres anges et démons gardiens de retourné à leurs activités personnels. Puis ils se rendirent dans la salle du grand conseil avec les deux gardiens et cet homme remplis de mystère. 
     
    Arkan: Une salle pour parlez en privé. Alors qu'avez vous à nous dire ? 
     
    Temptel: Et j'aimerais aussi des détailles sur vous. Qui êtes vous exactement ? Ou même... Qu'est ce que vous êtes ? 
     
    Marc: Je suis un Darkstoniens. Mais vous ne pouvez pas savoir ce que c'est, j'entrerais dans les détailles plus tard. 
     
    Décidément cet homme se montra de plus en plus intrigant. Un Darkstoniens. Ils n'avaient jamais entendu ce mot. Qu'est ce que c'était ? Une espèce ? Comme un ange, un démon ou un humain ? L'homme observa la salle de son seul œil encore valide. Il semblé scruté chaque détaille. 
     
    Marc: Vous avez un très beau établissement. 
     
    Arkan: Hum... Merci. Mais nous ne sommes pas là pour parler de ça. 
     
    L'homme tourna la tête vers Arkan avec un très léger sourire, ce qui était étrange sur un tel visage aussi abîmé et détruit que cet homme, au sens propre comme au figuré: cet homme renfermer un lourd passé. 
     
    Marc: Pardonnez-moi, ça fait... Très longtemps, que je ne suis pas sortis de mon navire... Je suis venu ici, pour réparé pas mal d'erreur que j'ai faite dans ma vie. Certaines de ces erreurs ont un lien directe avec vous. Les anges et les démons. Et j'aimerais mettre fin à tout ça, et réparé l'existence même de votre espèce. 
     
    Temptel: Je vous demande pardon ? L'existence même de notre espèce ? Que voulez vous dire ? 
     
    Marc: C'est une histoire qui remonte à très loin. En ce qui vous concerne ça remonte à quelques milliers d'années. Mais l'histoire entière remonte à des millions d'années.
     
    Une fois de plus le silence s'installa. Cet homme raconté des choses tellement étranges et qui semblé sans aucun sens, qu'Arkan et Temptel ne savaient jamais quoi dire. Arkan se racla la gorge.
     
    Arkan: Et donc, quel est cette histoire ? 
     
    Marc: Avant tout... Je n'aime pas vraiment me répété et l'histoire est si longue que je ne tiens pas à la répété des dizaines de fois. Et je voulais parler avec les dirigeants de vos espèces, ceux qui prennent les décisions pour tout le monde car ce que je compte faire est très important. 
     
    Temptel: Alors pourquoi êtes vous venu nous voir, si ce n'est pas à nous que vous vouliez parlez ?
     
    L'homme l'a regarda d'un air amusé comme si ce qu'elle venait de dire était idiot.
     
    Marc: Si je suis venu vous voir vous, c'est pour deux raisons: Je ne peux pas allez dans vos cités, personne ne me laisserais entré, c'est évident. Donc j'ai besoin que vous fassiez venir vos dirigeants ici, en personnes. 
     
    Arkan: Vous parlez des Hautes et des Basses Sphères. Je ne sais pas si vous mesurez la grandeur de ses personnes et aussi à quel point leur déplacement en personne se doit d'avoir une raison valable. 
     
    Le visage de Marc se durcit. 
     
    Marc: Je ne suis pas ici pour plaisantais. Ce que j'ai à dire, est des plus important. Sachant que mon histoire à un lien directe avec le criminel que vous craignez le plus depuis des siècles, qui est nommé Skar. 
     
    Sur ce dernier mot Arkan et Temptel restèrent sans voix. Non seulement cet homme renfermé de nombreux secrets et mystères mais en plus il avait une déclaration importante à faire avec Skar dedans ? Sachant que Vanessa la cruel femme de Skar était de retour, Arkan commença à vraiment prendre ce pirate au sérieux. 
     
    Arkan: Vous avez dis Skar ? Votre histoire aurait-elle un lien avec le retour à la vie de Vanessa que vous devez sûrement connaître l'existence?
     
    Marc: Pour la connaitre en effet oui, je la connais. Je les connais personnellement tout les deux. Et oui elle a, en quelque sorte un lien avec mon histoire. 
     
    Sur cette dernière déclaration Arkan et Temptel se jetèrent un regard entendu. 
     
    Arkan: Très bien. Nous allons contacté les Hautes et Basses Sphères d'urgence en espérant qu'elles acceptent de venir.
     
    Marc: (ironique) Elles viendrons. Je ne doute pas la dessus. Précisez bien le prénom de Skar ça risque de les faire réfléchir un peu. 
     
    L'homme fit quelques pas en continuant d'observer la salle de tout ses détailles. 
     
    Marc: Et puis si je suis venu vous voir vous c'est pour aussi une autre raison. 
     
    Temptel: Ah oui ? Laquelle ? 
     
    Marc: Il y a quelque chose dans cette école qui m'appartient. Pourquoi croyez vous que j'ai choisi de venir dans cette école pour vous parlez de cette histoire ? J'aurais très bien pût allez à l'académie d'émeraude ou même celle d'argent ou tout simplement essayer de les convaincre de m'écoutais à l'entrée d'une des cités. Mais j'ai choisis de venir ici car je devais parlez à vos deux espèces mais aussi récupéré un objet dangereux pour vous. 
     
    Temptel: Et... Qu'est ce que c'est ? 
     
    Marc: La Relique des Immortels. Je sais qu'elle se trouve ici. Je sens sa présence... L'énergie qu'elle dégage... Elle est ici. Dans cette école. Entre les mains d'une personne innocente qui ne sais pas qu'elle peut tous vous tué avec cette relique. 
     
    Arkan: Attendez... quoi ?!
     
    Marc: (soupire) Contactez vos dirigeants ou vos Hautes et Basses Sphères et ramenez cette personne qui détient la Relique ici. J'aimerais qu'elle écoute l'histoire aussi, de plus elle a traversé le sentier des métamorphoses et affronté Vanessa elle mérite d'avoir des explications au sujet de cette Relique et de tout le reste. 
     
    L'homme leur tourna le dos leur faisant comprendre qu'il ne rajoutera rien tant que les HS et BS ne seront pas là, ni tant que la personne détenant la Relique ne sera pas là. Ils savaient très bien que c'était Raf cette personne. Marc continua de scruté la salle en silence. Arkan et Temptel prirent donc comme décision de prévenir les HS et BS, et ensuite d'aller chercher Raf. Il laissèrent ce mystérieux pirate dans la salle avec les deux gardiens pour le surveiller. 
     
    Pendant ce temps là, Raf était toujours avec Sulfus et ses deux sœurs à l'infirmerie. Ils étaient tous en train de parlaient de l'alarme, puis ils finirent par changeaient de sujet pour continuer de parler de l'horrible fin de sentier qu'avait traverser les deux jeunes amoureux. 
     
    Stefanie: Le problème c'est que vous devrez tout recommencer et ça vous a pris du temps... Presque 5 mois Sulfus... On commencer à se demander avec papa si tu allez revenir vivant de se sentier...
     
    Sulfus: Presque 5 mois ? C'est pas possible on a du rester... Quoi 20 jours ? 
     
    Raf: Oui c'est ce qu'il me semble...
     
    Steffi: Bah.. Pourtant ça fais presque 5 mois qu'on avais pas eu de nouvelle ! 
     
    Sulfus:... Ah mais oui ! 
     
    Toute: Quoi ?
     
    Sulfus: Rappel toi Raf, dans les Crevasses Gelées on avais compris avec Tyco et Saï que le temps ne se déroulé pas à la même vitesse ici et dans le sentier ! 
     
    Raf: Ah oui, c'est vrai ! J'avais oubliais. 
     
    Steffi: Voilà qui explique tout ! 
     
    Stefanie: (s'assois sur le bord du lit) C'est peut être pas trop le moment, mais j'y tient quant même... 
     
    PDV de Raf
     
    On regarde tous Stefanie... Que va t'elle dire ? Ça a l'air de la préoccupée... Elle est assise sur le bord du lit de Sulfus et elle regarde le sol puis elle lève les yeux vers moi.
     
    Stefanie: Sinon Raf, parle nous de toi ! ^w^ 
     
    Sulfus et moi écarquillons les yeux pendant que Steffi claque sa main contre sa figure en lançant "C'est pas vrai..." d'un air désespéré. Quant à Stefanie elle affiche un large sourire en attendant ma réponse qui a l'air de la passionné. Je ne sais pas trop quoi répondre... Déjà parce que je ne suis pas trop dans mon état moral habituel à cause de tout ce qui est arrivé et en plus quoi raconté sur moi ? 
     
    Raf: Bah... Y'a pas grand chose à raconté.
     
    Stefanie: Mais si ! Enfin voyons ! Tu était une humaine étant petite puis tu es devenu un ange, tu es tombé amoureuse d'un démon qui est mon frère et vous avez transgressez la règle la plus importante du VETO ! Embrassé déclenchant une véritable catastrophe, un truc de dingue ! Puis tu a vaincu Reina à toi toute seule avec ton super pouvoir et aussi les deux traites de Cassidy et Kubral ! Sans oublier Skarcia, Skar, la dingue dans la boule de cristal qui est maintenant de retour mais tu lui a quant même foutu une bonne patate ! Sans oublier que tu as sauver la vie de mon frère des tonnes de fois ! Putain ! C'est quant que vous vous mariez vous deux ?! Ah oui merde c'est vrai vous pouvez pas... Mais ça viendra ! 
     
    ....On reste sans voix. Sulfus, moi... Et même Steffi. Puis Steffi et Sulfus font exactement le même geste simultanément : ils se claquent la main contre leurs visages l'air désespéré. Et moi je reste à regarder Stefanie d'une façon bête. 
     
    Stefanie: Quoi ? Qu'est ce que j'ai dit ? 
     
    Steffi: En faite elle n'a pas besoin de te raconté sa vie puisque tu l'a connais déjà... 
     
    Stefanie: C'est pas de ma faute ! Sulfus passe sa vie à nous parlait de Raf à chaque fois qu'il est de retour à la maison ! Il est accroc ce pauvre petit ! UwU 
     
    Sulfus: C'était vraiment nécessaire de dire ça...? 
     
    Stefanie: De dire quoi ?
     
    Steffi croise ses bras et ferme les yeux en secouant la tête. 
     
    Steffi: Décidément... Il faut croire qu'elle fait des gaffes gênantes sans s'en rendre compte.
     
    Stefanie: Mais arrête avec ça ! C'est pas des gaffes ! C'est juste la vérité !
     
    Steffi: La vérité que tu devrait évité de révélé devant la petite copine de ton frère c'est parfois un peu embarrassant. 
     
    Je regarde Steffi et Stefanie rentré dans un nouveau débat, je lance un regard à Sulfus qui me regardait déjà. Il affiche un sourire qu'il cache à moitié avec sa main puis il me dit "Voilà mes sœurs..." d'un air mélangé entre l'ironie et le désespoir. Je me met à sourire. C'est vrai que ses sœurs sont plutôt spécial mais c'est justement ça qui fait leurs charmes et qui les rends uniques. Je regarde Stefanie et mes yeux sont attirés par ce tatouage sur sa clavicule côté gauche: un signe infinie avec marqué tout autour "My Family, My Life" c'est adorable, ça prouve qu'elle doit vraiment aimer sa famille...
     
    Je regarde son autre tatouage, celui qui est sur le coté droit de son ventre: quatre petites étoiles rouge qui se suivent... Je me demande ce qu'elles peuvent bien représentés... Celui sur sa clavicule c'est clair, mais celui-ci, je me demande vraiment... J'aimerais lui demander, mais c'est pas trop le moment.. Surtout qu'elle est toujours en pleins débat avec Steffi. D'un seul coup la porte de la chambre s'ouvre et je vois Arkan entré. Il a l'air... Essoufflé, choqué, paniqué. 
     
    Arkan: Ah Raf ! Tu es là ! Je te chercher ! Il faut que tu vienne avec moi c'est urgent ! 
     
    Raf: Heu... Oui. Mais où et pourquoi ? 
     
    Arkan: À la salle du grand conseil. Je t'expliquerais une fois arrivé, c'est très important ! Tu as toujours la relique avec toi ? 
     
    Arkan commence à m'inquiéter... Mais je sort la relique de ma poche pour lui confirmé que je l'est toujours. Je me lève de la chaise pour venir et je vois Sulfus se lever du lit pour me suivre, je le stoppe tout de suite. 
     
    Raf: Non, Sulfus. Tu devrait rester ici te reposé, je reviens après. 
     
    Sulfus: Non je viens, je veux savoir ce qu'il se passe ! 
     
    Arkan: Non j'ai demander à Raf de venir pas à toi Sulfus. 
     
    Sulfus: Vous pouvez pas m'empêchez de sortir de cette chambre ! Je veux venir ! 
     
    Arkan: Bon très bien ! J'ai pas de temps à perdre pour des histoires pareilles. Dépêchez vous ! 
     
    On sort tous de la chambre: Stefanie et Steffi, ont décidaient de nous suivre elles aussi. On marche dans les couloirs de l'école en demandant à Arkan ce qu'il se passe pour qu'il sois dans un état pareil... Mais il se contente de nous répété qu'il nous expliquera arrivé là-bas... Une fois devant les grandes portes de la salle, Arkan se décide à les ouvrir et s'écarté pour nous laisser entré.
     
    Quant nous rentrons j'aperçois un ange et un démon gardiens dans un coin de la salle les bras croisés en train d'attendre. Et au fond de la salle ou se trouve le "bureau" des profs quant ils ont quelque chose à annoncé je vois Temptel avec un étrange homme. Ce n'est ni un ange ni un démon... Et je ne pense pas que ça soit un humain. Il a la peau noir, et les yeux marron. Enfin... Plutôt un œil marron, l'autre est couvert par un bandeau. Ces cheveux sont noirs et légèrement gonflé, son visage et couvert de veilles cicatrices... Et le plus étonnant c'est qu'il est habillé comme un pirate. Avec cette longue cape noire qui me rappel Vanessa pendant un instant... Il glisse sa main le long du bureau en bois. 
     
    Marc: (caresse le dessus du bureau) Ce bois date des années 1500. Il a était parfaitement conservé grâce à l'entretient qu'on lui a apporté. C'est une très belle pièce que vous avez. 
     
    Temptel: Heu... Merci...
     
    On reste comme ça sans bouger à regarder cet homme plus qu'étrange admiré du bois... Pourtant je n'ai pas l'impression qu'il soit ici pour rien et surtout pas pour complimenté un bureau... Sulfus se penche vers moi tout en restant fixé sur l'homme "Sur quel taré on est encore tombé ?" me demande t'il à voix basse entre ses dents. Je ne répond rien. Car je n'en sais vraiment rien. 
     
    Arkan: Suivez moi. 
     
    On suis Arkan qui se rapproche de Temptel et de cet homme. Nous le suivons tout les quatre, puis quant nous arrivons à la hauteur du bureau l'homme nous regarde quelques instants puis il nous fait un signe de tête en nous disant bonjour. On répond bonjour aussi mais avec plus de discrétion... Cette situation est bizarre. L'homme pose son regard vers Arkan. 
     
    Marc: Les Hautes et Bases Sphères vont bientôt arrivaient ? 
     
    Arkan: Oui d'ici un quart d'heur, ils ont acceptaient de venir mais s'ils jugent votre histoire inutile à leur yeux, ils s'en irons aussi vite qu'ils sont arrivaient. 
     
    Marc: Je pense que ça va les captivé. 
     
    Sulfus: Hum... On peux savoir qui c'est ? 
     
    Tout le monde se tourne vers Sulfus dont l'homme qui se présente: 
     
    Marc: Pardonnez moi, je me nomme Marc Blackburn. Et je suis venu ici, pour parler d'urgence avec vos dirigeants. 
     
    Raf: Parler de quoi ? 
     
    Bordel ! J'avais une toute petite voix on aurait dit une gamine de cinq ans ! Marc se tourne vers moi et me regarde quelques instant en restant fixé sur un point de mon visage. Merde... Je dois vraiment faire peur... Il arrête de me fixé pour me sourire très légèrement comme si il ressentait de la compassion pour moi où même de la pitié... 
     
    Marc: De beaucoup de chose Raf... Tu n'a pas était la seule à subir les attaques sans pitié de Vanessa. Et ce que j'ai à dire et très important pour votre sécurité. 
     
    Quoi ? Vanessa ? Il l'a connais ? Et comment sais t'il que je me suis faite agressé par elle ? Et puis il connais mon nom ! C'est qui ce type ? 
     
    Marc: Je sais que tu dois te posé des centaines de questions, mais attendons que les Hautes et les Bases Sphères arrivent, avant que je vous explique. 
     
    Je le fixe sans savoir quoi dire alors je me contente d'acquiescer et de rester près de Sulfus et ses sœurs. On attend quelques minutes puis les grandes portes de la salle s'ouvrent et les HS et BS entrent. Ils s'avancent jusqu'au profs et ils demandent ce qu'il se passe. Marc se représente avec toujours autant de politesse et il leur annonce qu'il doit leur parlait d'une très longue et urgente histoire concernant les anges les démons, Skar, Vanessa et l'existence même du monde. Ok. Je sens que je ne vais rien comprendre... Ou du moins je vais avoir du mal à suivre.. 
     
    Les Hautes et les Bases Sphères acceptent de lui accorder leurs attentions. Ils décident de s'assoir au bureau de la salle, quant à Marc lui reste au milieu de la salle debout prêt pour raconté son histoire. Quant à moi et les autres on est assis sur les bancs de la salle, certain reste debout. Je décide de m'assoir à côté de Sulfus qui s'est assis à cause de sa jambe qui doit commencer à lui faire mal, à force d'être debout. Il tourne la tête vers moi "Je sens que ça va être long, je préfère être assis." me lance t'il a voix basse. J'acquiesce et je replonge mon regard vers Marc qui attend pour commencer. Puis au bout de quelques instants:
     
    Marc: Je vais d'abord vous expliquez qui je suis exactement ainsi que Skar, Vanessa et Skarcia, je les ai connu personnellement. Mais pour cela je dois vous racontais tout depuis le commencement. 
     
    HS: Et bien ? 
     
    Marc: Tout à commencer il y a un peu près 60 millions d'années. Dans une galaxie appeler Ganvados où se trouve une planète nommé Darkstone là où vivent des personnes aux pouvoirs très puissants et à la durée de vie incroyablement longue. Skar, Skarcia, Vanessa et moi même venons de là-bas. 
     
    BS: Désolé de vous interrompre, mais vous prétendez venir d'une autre planète et d'avoir 60 000 000 ans ? 
     
    Marc: Non... Pour être précis j'ai 85 002 025 ans, mais comme je viens de le dire nous avons une durée de vie incroyablement longue. Mais nous ne sommes pas immortel comme vous. 
     
    Stefanie lève la main en l'air ce qui attire mon attention, "Excusez moi, mais j'ai une question, si vous avez vraiment cet âge mais que vous êtes toujours vivant c'est que vous ne vieillissez pas à la même allure que nous. Donc par exemple votre âge représente quel âge en âge terriens ?" demande t'elle à Marc qui se tourne vers elle visiblement enchanté que quelqu'un s'intéresse à ça. 
     
    Marc: Mon âge représente un peu près 40 ans pour un humains. En âge terriens j'ai 40ans. 
     
    Stefanie: C'est bien l'âge que je vous donné à première vu ! ^^ 
     
    Steffi: Stef ta gueule. --' 
     
    Marc regarde les sœurs de Sulfus de façon neutre mais je détecte dans son regard comme de l'admiration ou... Je ne sais pas. Quelque chose de bon, de gentil. Il prétend venir du même endroit que nos ennemis pourtant il ne leur ressemble pas. Les H.S et les B.S commencent à s'impatientaient et le font remarquer à Marc qui s'excuse et replonge dans son récit. 
     
    Marc: Donc pour en revenir: nous vivions tout les 4 là-bas avec tout les autres habitants de notre planète, Darkstone était une planète faite de roche sombre et de gésair magique très puissant, c'était également un endroit très hostile. Nous y avons vécu jusqu'à nos 21 250 000 ans, ce qui représente l'âge de 10ans pour un terriens, donc nous étions également tout les 4 encore des enfants. Nous étions amis. Ce qui a bien changer mais à cette époque là Skar, Skarcia et Vanessa étaient les personnes qui m'ont protégé et que j'ai protégé de la mort. 
    Un jour une guerre éclata sur notre planète et tout les Darkstoniens semblaient avoir perdu la raison. Ils se battirent à mort, se laissant aucune chance de survie. Ils se battaient comme des enragés au point que les plus jeunes comme nous n'avaient aucune chance de survivre. De plus certains enfants étaient réduis à l'esclavage ce qui nous terrifié. Alors Skar à pris les choses en mains: quitté Darkstone pour notre survis. 
     
    ------- [nous rentrons dans le souvenir] 
     
    Skar: T'a trouvait tout ce qu'il fallait ?
     
    Marc: Oui, du moins ce que j'ai pu. On pourra tenir quelques mois. 
     
    Skar: C'est toujours ça. Où est Vanessa ? 
     
    Vanessa: Je suis là ! 
     
    Skar: Alors ?
     
    Vanessa: J'ai réussi à m'emparé d'un vaisseau ! On va pouvoir se cassé d'ici ! 
     
    Skar: Parfait ! 
     
    Skarcia: Vous êtes sûre que c'est une bonne idée ?...
     
    Skar: On a pas le choix Skarcia ! Si on reste ici on va tous se faire tuer ! 
     
    Skarcia: (replier sur elle même) Mais on ne sais pas où on va... Et si on atterrit sur une planète encore pire qu'ici ? 
     
    Vanessa: C'est un risque à prendre Skarcia. 
     
    Marc: (pose sa main sur l'épaule de Skarcia) T'inquiète pas Skarcia, tu es avec nous tu sais bien qu'on te protège. 
     
    Skarcia était la plus jeune de nous 4 et aussi la plus faible. Elle était hésitante et avait souvent peur de l'inconnu. Skar lui était le plus vieux et n'avait peur de rien et ne se laisser pas impressionné il était un peu comme notre chef, car on le suivais et on l'écouter. Vanessa et moi étions plutôt normal la différence c'est que Vanessa avait un caractère plutôt fort, que moi je me contenté d'écouter mes amis et de leur proposé mes idées qui étaient souvent validé. 
     
    Vanessa: Je vais allez démarré le vaisseau, on devrais se dépêcher avant qu'on nous chope ! 
     
    Vanessa partit nous laissant tout les trois rassembler nos dernière affaires. Skar était en train de rassuré Skarcia qui tremblé sous la peur des explosions qu'on entendais au loin. Puis au loin le vaisseau que Vanessa avait réussi à volé décolla ce qui fit qu'on se fit remarquer par certain Darkstoniens complètement fou qui voulaient nous capturés. Nous sommes alors partit en courant en direction du vaisseau que Vanessa contrôlé. Elle plané à 1 mètre ou 2 du sol pour décollé au plus vite. Une trappe était ouverte pour nous laisser entrer. Skar et moi étions les premiers à sauter dedans et en nous retournant, Skarcia était encore à la traîne avec des personnes qui la suivaient. 
     
    Elle trébucha sur une pierre et tomba au sol, les tarés qui voulait s'attaquer à elle se rapprochèrent dangereusement alors je n'ai pas hésité. J'ai sauter hors du vaisseau couru jusqu'à Skarcia pour l'aider à se relever en lançant une attaque sur les deux hommes pour les ralentir puis nous avons couru à nouveau jusqu'au vaisseau que Vanessa commencer à faire avancer pour se distancer d'avec les hommes. J'ai aider Skarcia à monté comme elle était de petite taille, et j'ai sauter tenant la trappe à bout de bras. Mes pieds ne touchaient plus le sol et j'avais du mal à remonté mais Skar m'attrapa les bras et me hissa à l'intérieur du vaisseau. J'était essoufflé. Le vaisseau pris de l'altitude.
     
    Skar: Woua. Bien jouer ! 
     
    Marc: Merci... 
     
    Skar: Maintenant qu'on est hors de porté, on va pouvoir relâcher la pression. Allons voir notre pilote. 
     
    On se dirigea tout les trois dans la cabine de pilotage où Vanessa était assise face au tableau de bord en contrôlant les commandes. Je pris place sur un fauteuil les jambes vidés par l'adrénaline. Skar lui s'approcha de Vanessa. 
     
    Skar: Et didonc, depuis quant tu sais piloté ces engins ? 
     
    Vanessa: Je ne sais pas, c'est la première fois ! °w° 
     
    Skar, Marc et Skarcia: °^° ! 
     
    Vanessa: Relaxez, tout est sous contrôle. 
     
    Et c'était vrai. Elle contrôler parfaitement la situation. J'en profita donc pour me reposer, Skarcia arriva vers moi en souriant. 
     
    Skarcia: Merci de m'avoir sauver Marc. 
     
    Marc: Je t'en pris, c'est normal. 
     
    Et ce jour-ci marqua le début de notre longue aventure. Nous avions traverser des centaines de galaxies sans trouver de planète habitable. Jusqu'au jour où nous avons découvert la Voie Lactée qui en ce temps là n'avait pas encore de nom, puisque les humains n'existaient pas encore. Plusieurs planètes flottaient autour de nous mais la seule qui était accueillante était bien entendu la Terre. Nous sommes donc atterrit sur cette planète où à première vu aucune civilisation intelligente y vivait. C'est en l'explorant que nous avons découvert l'existence de dinosaures et des dragons. Les dragons étaient une espèce plus intelligente et plus forte que les dinosaures et pourtant ces créatures étaient... Pas inoffensif mais elles n'avaient pas cherchaient à nous attaquer moi et les autres. Nous nous sommes tout de suite attaché à ses créatures les montant de temps à autre pour s'amusé avec eux. Même si nous avions la capacité de nous défendre contre les dinosaures les dragons n'étaient jamais bien loin pour nous protéger. On aurait dit qu'ils nous prenaient pour leurs enfants, peut être parce que nous étions encore des enfants. 
     
    Skar menait notre groupe comme toujours, il partait toujours en quête de combat acharner contre les dinosaures aux côtés des dragons pour s'approprier de nouveaux territoires. Vanessa et Skarcia elles, prenait le temps de vivre enfin une vie tranquille protéger par nos dragons adorés. Quant à moi j'ai rêver simplement d'aventure j'étais fasciné par la Terre. Elle était très différente de notre planète. La végétation, la terre, les océans et tout était parfaitement éclairé par le soleil. Tendis que sur Darkstone tout était sombre et pareil. Le soleil de Ganvados n'éclairé pas grand chose. Dé le commencement j'ai adoré la terre et la Voie lactée. 
     
    Tout était parfait nous vivions enfin en sécurité tout les 4 parmi nos amis les dragons pendant 20 petites année de notre interminable vie. 
     
    Jusqu'à cette nuit là. Nous dormions tous à la belle étoile blottie dans les ailes de nos dragons préférés. Une nuit comme les autres dans la tranquillité et la chaleur de la peau de nos dragons contre qui on dormais. Quant d'un coup une explosion retentit ce qui nous réveilla tous en sursaut. 
     
    Skar: Par toute les galaxies de l'univers ! C'était quoi ça ?! 
     
    Marc: Une explosion.
     
    Skarcia: Oui, mais de quoi ? 
     
    Vanessa: Pour le savoir faut aller voir ! 
     
    Nous partions donc tous avec nos dragons en direction de l'explosion. Et c'est là que nous découvrit une météorite de la taille d'un immeuble écrasé dans le creux d'une montagne. 
     
    Vanessa: Heureusement qu'on ne dormais pas là. 
     
    Marc: Moi c'est pas ça qui m'inquiète. D'où sort ce rocher géant ? 
     
    Skar: C'est pas un rocher crétin ! C'est une météorite. Minute... 
     
    Skarcia: Heu... Tout le monde... Regardez... 
     
    Skarcia avait une tête terrifié, cela faisait un moment que nous l'avions pas revu faire une tête pareille. Depuis qu'on s'étais enfuis de Drakstone à vrai dire. Elle regarder vers le ciel, alors nous avons tous fais de même et là plusieurs météorites géantes se dirigeaient vers nous. Et dont une géante qui aller tout ravager sur son passage. Nos dragons ont tout de suite repérer le danger et nous ont vite ramener vers notre territoire principal là où notre vaisseau se trouver. Vanessa est monté dedans suivis par nous trois et nous avons décollé pour quitté la Terre avant que les météorites ne nous tombe dessus. Nos dragons nous rejoignirent en volant près de notre vaisseau. Une fois totalement hors de la Terre et dans l'espace, nous ne savions pas trop où aller de plus nos dragons et tout les autres commencer à fatiguer alors nous sommes allez sur la Lune. 
     
    Elle n'était pas très grande et il n'y avait rien pour y vivre mais elle nous servit de refuge car la Terre était devenu inhabitable à cause de cette catastrophe qui avait pratiquement tout détruit et recouvert la Terre d'une couche énorme de poussière qui empêcher toute forme de vie de survive où de se développer. Tout les dinosaures péri mais aucun dragon. Car les dragon était moins nombreux et ils étaient plus intelligents et capable de volé et donc de partir de la Terre tout comme nous. À nous 4 nous avons réussi à leur offrir un abri sur la Lune, Skarcia créa un gigantesque dôme de verre grâce à ces pouvoirs, Skar fit explosé une partie du sol pour crée un énorme trou dans lequel je le remplis d'eau grâce à mes pouvoirs. Et Vanessa grâce à ses pouvoirs incroyable elle réussi à fabriquer à partir des micros cellules et bactéries présentent dans l'eau, une forme de vie qui permit l'arrivée de quelques végétations et de poissons. Même si c'était en petite quantité nous avions réussi à survivre quelques temps comme cela offrant une chance de survis à nos dragons et de l'oxygène nécessaire pour tenir un moment. Ce qui renforça notre lien avec les dragons. 
     
    Pendant que la terre se reforma doucement pendant quelques milliers d'années nous avons exploré le système solaire de la Voie Lactée. Enfin... Surtout moi et Skarcia. Accompagner de quelques dragons et de nos deux préférés on parcourais le système solaire notant sur des feuilles toute information concernant chaque planète, c'était palpitant. Skar et Vanessa eux restaient plutôt sur la Lune. Quelques milliers d'années avait passé et donc nous étions des adolescents et ces deux là s'étaient découvert des sentiments amoureux l'un envers l'autre. Alors ils restaient souvent seuls. 
     
    Quant la Terre fut de nouveau habitable nous avons quitté la Lune pour y retourner. Elle était très différentes, c'était toujours la même chose dans l'ensemble mais pas exactement. Plusieurs nouvelles formes de vie étaient présentes mais très différente des dinosaures, plus inoffensif. Ce qui allez m'amener à étudier pleins de nouvelles choses. Mais le principal était que la Terre était de nouveau habitable. 
     
    Avec la disparition des dinosaures nos dragons avait plus de place pour vivre et s'amuser c'était les maîtres de la Terre l'espèce la plus puissantes. Alors c'est vrai que pendant cette période ils n'étaient plus trop avec nous mais ça n'empêcher pas qu'ils ne nous oubliaient pas. Nous avons donc continuer à vivre de nouveau sur la Terre pendant des milliers d'années. Jusqu'à ce que l'homme apparaisse. Au début des singes, qui ont évoluer pour devenir des hommes. 
     
    Je pensais pouvoir crée un contacte avec eux, mais Skar les a tout de suite jugé comme une espèce en dessous de nous. C'était en partie vrai, ils ne savaient pas encore vraiment parlaient et vivaient comme des animaux mais c'était tout de même des êtres humains qui nous ressembler physiquement et qui commencer à apprendre et à se servir de leur cerveau. Mais Skar refusé de les traiter comme nous il, les voyait comme des insectes. Alors je n'ai pas cherchée à insisté. 
     
    Quelques temps plus tard encore, les hommes avaient vraiment évoluer, ce n'était plus des hommes des cavernes, ils parlaient, fabriquer des maisons avec du bois, des pierres, de la terre, de la paille, bref ils se débrouillaient avec ce qu'ils avaient. Je commencer à les trouver intéressant et même intelligent mais Skar ne changeait pas d'avis sur eux, à une exception près : Les contrôlés. Maintenant qu'ils étaient des êtres capable de réfléchir et de crée, Skar les voyait comme des personnes à diriger mais je n'était pas d'accord avec lui, ce qui nous amena souvent à la dispute. Mais il fini par laisser tomber. Mais pas totalement, il ramener souvent ce sujet sur le tapis pour essayer de me convaincre, la seule chose qu'il n'ai jamais réussi à faire. 
     
    Le jour où le premier ange et le premier démon sont arrivés, j'ai était sidéré. C'était une espèce remarquable à mes yeux. Ils sont arrivés comme par magie d'un seul coup sans savoir comment... C'était deux espèces différentes mais pourtant liés, faite pour vivre ensemble. Au commencement vous étiez tous liés, les anges et les démons vivaient tous en parfaite harmonie et les deux espèces se mélanger entre elles. Rien ne les empêcher de vivre ensemble. 
     
    Cette fois-ci Skar pensait comme moi, il les trouvais intéressant et ne les considérés pas comme de la vermine, il avait même l'espoir qu'on sois tous pareil. Puissant, magique, immortel. Et c'était le cas, nous avons étais à leur rencontre. Nous nous sommes présentés sans révéler nos natures de Darkstoniens et sans dire que nous venions d'une autre galaxie. Skar leur a proposé de se lié tous ensemble et de régner sur les humains, ce qui m'a sur le coup très énerver qu'il leur propose une chose pareille sans nous en parler avant. Mais voilà : Les anges et les démons nous ont tout de suite pris en froid car : Ils protégeaient les humains. Ils les guidé et les tenté mais jamais ils n'auraient envisagés de les rendre esclaves. Ils nous ont donc ordonné de partir et de ne pas nous approcher des humains. Ce jour-là Skar à détestait les anges et les démons. Car nous étions rejeter et en plus menacé si on s'approcher des humains, mais ça c'était entièrement de sa faute. Il n'aurais jamais dû leur proposé ça et encore moins au nom de nous tous car Skarcia et moi n'étions pas d'accord avec lui et nous lui avions bien dit après être repartis dans note repaire. Ce qui avait commence à créé quelques froids dans notre groupe. Mais nous étions une équipe soudé. Enfin je le croyais...
     
    La haine de Skar envers les anges et les démons continua de grandir au file des années. Jusqu'au jour où il décida pour se venger d'eux, de crée une relique empêchant les anges et les démons de vivre ensemble. Il avait réussi à prélever du sang d'ange et de démon pendant leur sommeil, et son dragon lui avait laisser prendre une de ses écailles qui était en réalité une pierre d'émeraude, c'était le dragon de la pierre d'émeraude. Un soir dans notre repaire il nous a parlait de son projet, Vanessa a tout de suite accepter Skarcia a réfléchis mais elle s'en fichait donc elle n'a pas refusé, mais moi je n'était pas vraiment d'accord avec ce choix je ne voyais pas le but de faire ça... Ils étaient tout les trois debout formant presque un cercle autour de l'écaille, du sang prélever et de métal pure. Il ne manquer plus qu'une incantation de magie noire pour crée la relique. Ils me regardaient tout les trois. 
     
    Vanessa: Allez Marc il ne manque plus que toi. 
     
    Marc: C'est vraiment nécessaire ? Je veux dire on a vraiment besoin de faire ça ?
     
    Skar: Tu es avec nous oui ou non ?
     
    C'était une question mais ça avait l'air d'une menace comme si j'étais un traitre. Alors j'ai accepter car du moment qu'on ne faisait pas de victime c'était le principal. Et ils étaient ma seule famille alors je ne voulais pas me disputé à nouveau avec eux... Et j'ai créé la Relique des Immortels avec eux. Puis nous avons aussi construit le Sentier des Métamorphoses pour permettre à certains anges et démons de vivre ensemble, enfin c'est ce que je pensais en le fabriquant. Mais pour Skar et les autres c'était plutôt pour voir les anges et les démons se ridiculisé et même se faire tuer... Ça les amusés, ils éclataient de rirent a chaque fois qu'un ange ou qu'un démon se faisait massacrée dans le sentier... C'est à ce moment que j'ai regrettais d'avoir créé tout ça. Personne n'a jamais su qui avait créé le sentier et la relique... 
     
    Marc: Et vous êtes les premiers à le savoir... 
     
    On reste tous bouche bée devant la révélation de Marc... On a en face de nous le créateur de la relique et du sentier... Et nos pires ennemis l'ont fabriquer avec lui. Et je reste encore choquer par tout ce qu'il nous a raconter sur son voyage dans l'espace, les dragons, l'évolution du monde... Et pourtant... J'ai l'impression qu'il ne nous a pas encore raconter toute son histoire... 
     
    H.S: Vous êtes donc venu ici pour nous dire ça ? Et pourquoi on vous croirais ? 
     
    Marc: Pas seulement. Mon histoire n'est pas encore terminée. Et vous pouvez me croire. 
     
    B.S: Nous commençons à nous impatienté ! Venez en aux faits ou partez !
     
    Marc semble étonné d'une telle réaction et ne répond rien. Je ne suis pas d'accord avec les B.S il faut écouter entièrement ce que cet homme a à nous dire ! Je me lève de mon siège et Sulfus me regarde visiblement en se demandant ce que je fais. 
     
    Raf: Excusez moi. Je pense qu'on devrais écouter entièrement ce qu'il a à nous dire. Après tout ça ne nous coûte rien... Et je voudrais savoir la suite de l'histoire personnellement... 
     
    Un petit silence de quelques secondes s'installe puis les deux sœurs de Sulfus lèvent la main en disant "D'accord avec elle." et ensuite tout le monde dans la salle semble approuvé ce que j'ai dit alors Marc me fait un signe de tête reconnaissant et il poursuit son récit. 
     
    Marc: Quelques années encore passèrent et un jour une violante dispute entre Skar et Skarcia éclata... 
     
    Skarcia: Va te faire foutre Skar ! 
     
    Skar: Ah s'ayez tu emploie les grands mots vulgaires ! Tu oublie que si tu es vivante c'est grâce à moi sinon tu serait rester sur Darkstone ! 
     
    Skarcia: C'est plutôt grâce à Marc ! C'est bizarre je ne t'ai pas vu sauter du vaisseau pour venir m'aider ! Pauvre con ! (Sort de leur repaire) 
     
    Skar: Allez c'est ça ! Va faire ta rebelle ! 
     
    Marc: Skar... 
     
    Skar: Laisse la ! Elle va revenir quant elle sera calmée ! 
     
    Et il s'engouffra plus loin dans notre repaire qui était une grotte devenu un repaire sombre et ennuyeux... Je resta planter là quelques instants pour ensuite sortir de la grotte rejoindre Skarcia. Elle était devant la grotte les bras croisées en regardant droit devant elle. Elle me tournée le dos mais pourtant elle savait que j'étais là.
     
    Skarcia: Je savais que tu viendrais Marc...
     
    Je ne répondit rien et me rapprocha d'elle. 
     
    Marc: Fais pas attention à ce qu'il a dit. Tu connais Skar, il tient à nous mais c'est juste qu'il est dur... 
     
    Skarcia: Il n'y a pas que ça Marc. J'en est marre d'être traité comme une faible ! J'ai changer je ne suis plus cette petite fille sans défense que j'étais avant alors j'aimerais qu'il arrête de me parler comme si j'avais 18 005 678 ans ! En plus c'est faux ce que tu dit. 
     
    Marc: Quoi donc ?
     
    Skarcia: Il ne tient pas à nous. Il n'y a que Vanessa. Il n'y a que eux. Toi et moi on représente rien pour eux. Depuis qu'ils sont ensemble ils ont changer et ils ne pensent qu'à leur petites personnes... Moi il me parle comme si j'étais une gamine et toi il profite de ta gentillesse pour t'écrasé ! Enfin Marc ne sois pas naïf ! Tu vois bien qu'ils ne t'écoutent jamais sauf si ça peut leur apporter intérêt. 
     
    Marc: Écoute Skarcia... Ils sont comme ils sont mais se sont nos amis et toi Skar c'est ton cousin. Et si on est tous vivants aujourd'hui c'est grâce à nous tous réunis. On reste soudé. 
     
    Skarcia: (soupire) Désolé mais non... 
     
    Marc: Quoi ?
     
    Skarcia: Je m'en vais. Je ne supporte plus de m'en prendre pleins la gueule, je préfère partir et continuer mon chemin toute seule. C'est mieux comme ça. 
     
    Marc: Attend Skarcia ! Tu ne va pas partir ?! 
     
    Skarcia: (sourit) T'inquiète Marc, je suis grande maintenant, il ne m'arrivera rien. 
     
    Marc: Mais... 
     
    Je n'en revenais pas de ce qu'elle m'annoncé... Je ne voulais pas qu'elle parte, ça détruisait notre équipe, notre groupe, nos liens. Mais je ne pouvais pas la forcé à rester si elle voulais partir... Alors j'ai acquiescer. 
     
    Skarcia: Tu as toujours était différent Marc.. De Skar, Vanessa...même moi. Tu es bon. Tu n'est pas comme nous. Tu as un bon fond. Je me suis toujours demandais pourquoi tu restait avec nous...
     
    Marc: Parce que je vous aime Skarcia... Vous êtes ma seule famille...
     
    Elle m'a sourit en me prenant dans ses bras puis elle m'a relâcher en posant sa main sur ma joue en m'observant quelques instants. 
     
    Skarcia: Fais attention à toi... Tu ne devrait pas rester avec eux. Ce n'est pas bon pour toi... 
     
    Elle me regarder avec ses grands yeux bleu nuit et je suis rester muet puis elle s'est écarté de moi et elle est partie en me faisant des signes de mains auxquels j'ai répondu en souriant tristement... C'était la dernière fois que je vis Skarcia en vie. 
     
    Il ne m'a pas fallu longtemps pour comprendre que je ne pouvais pas rester avec Skar et Vanessa, depuis le départ de Skarcia, je me retrouver souvent seul. Ces deux là continuer leur étrange relation amoureuse sous mon nez, ce qui était assez gênant sachant qu'ils n'étaient pas comme des couples normaux... Ils se livraient à toute sortes d'activités étranges et sadique... Et ça me dépassé. 
     
    Après avoir longuement réfléchis, je leur ai annoncé que je partais en voyage explorer le monde pour voir l'évolution des humains et leur façon de vivre, que j'avais besoin de sortir et changer d'air quelques temps. Ils ne m'ont pas retenue du tout et m'ont souhaiter bon voyage. Ça me faisait étrange de les quittés après toute ces années et ça me faisais même mal car je trouvais que notre groupe était vraiment en train de se détruire... De plus je me retrouvais seul dans un monde peuplé d'humains où je n'avais aucun repaire. 
     
    À cette époque c'était le début de la période des pirates. Une époque qui me passionné encore plus que les autres. Je me suis très vite adapté aux coutumes et styles vestimentaires de cette période barbare mais pourtant joyeuse et remplis d'aventure. À présent un homme, j'étais quant même en mesure de me faire respecter des autres. Je ne chercher pas de bagarre mais si il le fallait je pouvais me défendre sans utilisé mes pouvoirs. Je vivais au jour le jour, de passage d'auberge à auberge trouvant toujours un lit pour la nuit et de quoi me payer de la nourriture. Je voulais absolument m'intégrer parmi les humains sans mes pouvoirs. 
     
    Un soir, dans un bar, assis à une table reculé dans un coin de la salle j'observais la salle tout en prenant mon dîné. Les gens mangeaient, buvaient, dansaient, chantaient leur pichet de rhum à la main. Je trouvais cette époque hilarante et pleine d'aventures, on ne s'ennuyer jamais. Quelques tables plus loin plusieurs hommes étaient en train de se disputaient. En générale je ne m'occupais pas des conflits des autres, j'en avais déjà assez eu comme ça, mais cette fois ci, c'était différent. Un seul homme était face aux trois autres et j'avais l'impression que ses hommes le menaçaient de le tuer si il ne leur donné pas une très grosse sommes d'argent... Chose qui me sembler impossible car cet homme n'avait pas l'air bien riche. 
     
    Je ne bougeais pas tout en continuant d'observer la scène jusqu'à ce que l'un des trois hommes sorte une lame de sa manche en la pointant vers leur futur victime pendant que les deux autres jetèrent la table en l'air en reversant les verres qui se brisèrent parterre. La panique gagna le bar après cette action. Plusieurs personnes sortirent du bar en courant et d'autre restèrent figé devant la scène. J'aurais peut être du faire comme eux mais mon instinct protecteur c'était encore manifesté. J'ai bondis de ma chaise et j'ai interceptais la lame qui aller s'abattre sur le pauvre homme avec mon poignet qui était protéger par un épais protège poignet en métal. Puis j'ai sortis mon épée pour repousser la lame. Vu la tête des trois hommes un combat s'annoncé. Mais ce n'était pas vraiment un problème pour moi... Je pouvais facilement renverser la situation à mon avantage en un seul coup de main. Mais je ne voulais pas me servir de mes pouvoirs et je m'étais durement entraîné, pour savoir me battre. 
     
    Le combat ne dura pas plus de 10 minutes. J'avais collé les trois hommes au tapis. L'homme que j'avais sauver était figé derrière moi visiblement choquer par le combat. Il m'a remerciait et s'est présenté. Il s'appelait Daniel. Je me suis présentait également puis je suis partis du bar. Je marchais au bord du port dans la rue, à la recherche d'un hôtel où dormir. Quant une voix que j'avais déjà entendu, retentit dans mon dos. C'était Daniel. Il était en train de courir vers moi. 
     
    Daniel: Une minute ! Attend ! 
     
    Je me suis arrêtais de marchais en restant muet. Il s'est arrêtais à côté de moi. 
     
    Daniel: Où tu va comme ça ? 
     
    Marc: Je cherche un hôtel pour passez la nuit. 
     
    Daniel: Toi, tu n'est pas d'ici ! J'ai jamais vu quelqu'un se battre comme ça ! Comment tu fais ça ?
     
    Marc: Je me suis beaucoup entraîner. 
     
    Je m'apprêtais à continuer ma route quant Daniel m'a retenu.
     
    Daniel: Hé ! Tu peut pas partir comme ça ! Tu m'a sauvé la vie, je te redois ça.
     
    Marc: C'est n'est pas nécessaire. 
     
    Daniel: J'insiste ! J'ai une auberge que, je tiens avec mes parents et ma femme. Tu pourrait passez la nuit dans une des chambres gratuitement pour quelques jours, c'est ma façon de prouvé ma gratitude.
     
    Il se faisait tard et j'étais fatiguer alors en voyant cet homme me proposé une chambre avec autant d'enthousiasme je n'est pas pût refusé. Nous nous sommes rendu jusqu'à son auberge où j'ai rencontré ses parents et sa femme qui n'était pas très âgé: tout juste dans la vingtaine. Même lui était plutôt jeune. Ils m'ont accueillis pendant quelques jours: chaque fois que je voulais repartir ils me retenaient pour me faire visité la région et me faire partagé leur souvenirs. Je pense qu'ils c'étaient vraiment attaché à moi en l'espace de quelques jours et moi aussi, je les aimais bien. Ils étaient très accueillant et avec Daniel le courant passez plutôt bien. Il m'a fait rencontré beaucoup d'amis à lui qui étaient passionné par mes anecdotes mystérieuses de pirates. J'avais dû m'inventer une vie sans leur révéler ma véritable nature. Mais j'essayais de rester le plus sincère possible. 
     
    Je suis restais finalement 1 mois chez eux. Le temps passer tellement vite avec eux, et je les appréciais vraiment. C'était devenu de vrais amis. Mais je ne pouvais pas rester toujours au même endroit comme ça. Je rêver d'aventure. Mais je ne me voyais pas les quitté pour me retrouver de nouveau seul. Alors c'est à cet instant que j'ai compris ce que je voulais faire. Crée un bateau avec mes amis pour voyager tous ensemble à travers le monde. 
     
    Quant je leur ai proposé mon idée, ils ont tous dit que j'était fou. Mais au finale ils ont réfléchis et trouver mon idée plutôt intéressante. Alors nous avons créé un bateau de nos propres mains tous ensemble, après quelques mois d'effort il était prêt. C'était sans doute l'une des choses que j'étais le plus fière d'avoir créé. Mon bateau qui était en réalité ma nouvelle maison. 
     
    Je ne sais pas vraiment pourquoi mais quant nous avons décidé d'enfin embarquer sur notre bateau toute les personnes qui ont voulus partir en voyage voulaient élurent un capitaine pour diriger le navire. Daniel à tout de suite proposé mon nom. Pour deux raisons: parce que c'était moi qui avait eu l'idée de crée se bateau. Mais surtout (il l'avait dit d'une voix triomphale) parce que j'étais le plus digne. Un homme d'honneur qui était toujours présent pour les autres et qui ne reculé pas face au danger... J'avoue que ça m'avait vraiment fait plaisir jamais on ne m'avais décrit de cette façon. Après un assez long texte de compliment à mon égard récitait par Daniel le petit groupe de personne on crié mon nom en levant leur poing en l'air en signe d'acquisition. Je venais d'être désigné capitaine par des personnes qui me connaissait à peine. Mais je les considérais déjà comme une famille. 
     
    Nous étions une dizaine de personnes sur le bateau le jour du départ. Daniel avait laissait ses parents s'occupé de l'auberge pour que lui et sa femme Marie puissent voyager avec nous. Nous avons parcouru des centaines de villages. Croisées énormément de bateaux pour demander notre chemin quant nous étions perdu. Passé de merveilleuse soirée sur le pont du navire tous ensemble. J'étais fière d'être le capitaine de cet équipage familiale. De plus notre troupe s'agrandissait souvent lors de nos passages en ville il arriver que des personnes en quête d'aventure nous rejoignaient. Bien sûre tout n'était pas toujours parfait il arriver que nous ayons des conflits avec d'autres équipages qui eux n'étaient pas là pour l'aventure mais plutôt pour le vole et les crimes. Mais nous avons toujours réussi à nous défendre sans que j'intervienne avec mes pouvoirs cachés. 
     
    Quelques temps passèrent ainsi. J'était enfin heureux. Enfin... C'est ce que je me disais. J'avais des amis, un navire, de quoi vivre, l'aventure. Pourtant le soir au moment de dormir je me sentais toujours vide. Vide jusqu'au jour où je fit sa connaissance. Elle n'était pas très grande, ni riche, ni exceptionnel à la vu de tous mais pourtant à mes yeux elle était très différente de toute les femmes que j'avais croisé... Elle s'appelait Estébane. Elle avait une peau légèrement métissé et des yeux verts flamboyants, avec de magnifique cheveux marrons ondulés qui me reparler les vagues de la mer qui se balancés. Je l'avais croisé dans une boutique d'armement. Elle était à la recherche d'une épée de qualité. J'étais moi même en train de rechercher de nouvelles armes pour mon équipage, lors de notre escale dans une grande ville commerçante. Je me rappel qu'elle était venu me demander un conseil, comme j'étais en train de choisir des épées, quelques tables plus loin. Je l'ai aider avec plaisir en lui expliquant chaque détaille important pour comparé une épée à une autre. Elle les avait écouté attentivement et m'avait remercier après avoir choisi son épée. Elle s'apprêter à partir... À disparaître parmi la foule... Dans cette grande ville... Jamais je ne l'aurais revu. Et cette femme avait quelque chose de spéciale qui m'attirais. Alors je l'ai suivi avant qu'elle quitte la boutique.
     
    Marc: Excusez moi ? 
     
    Estébane: Oui ? 
     
    Marc: Vous êtes de la région ? 
     
    Estébane: Non, je suis de passage, je voyage tout le temps. Et vous ?
     
    Marc: Moi aussi, je voyage à travers le monde sur mon navire avec tout mon équipage. 
     
    Estébane: C'est vrai ? Donc un capitaine... Ça doit être passionnant ! Moi je voyage seule depuis quelques mois. Vous restez combien de temps dans le coin avec votre équipage ?
     
    Marc: Jusqu'à demain. Nous avons l'intention de faire la fête dans un bar ce soir. 
     
    Estébane: Ça va être amusant. 
     
    Marc:... Ça vous direz de vous joindre à nous ce soir ? Puisque vous êtes seule, venez donc passé la soirée avec nous. 
     
    Estébane: Pourquoi pas, c'est à quel bar ? 
     
    Marc: Celui qui fait l'angle de la rue principal, le bar "La Mer Rouge" nous y serons vers les alentours de 20h. 
     
    Estébane: Dans ce cas ce sera avec plaisirs. Je n'ai rien de prévu ce soir. J'y serais. Bon je dois y allez on se vois ce soir alors.
     
    Elle s'est avancé vers la porte et j'ai réalisé que je ne connaissais toujours pas son nom. Alors je l'ai encore interrompu pendant qu'elle ouvrait la porte de la boutique. Elle s'est retournait vers moi en me regardant de ses yeux vert pétillant.
     
    Marc: Vous vous appelez comment ? 
     
    Elle s'est mise à sourire d'un sourire que je n'avais jamais vu avant. C'était le plus beau et tendre sourire que je n'avais jamais vu. Il inspiré la joie et la tendresse. Et ses yeux... Elle était magnifique. 
     
    Estébane: Estébane...
     
    Puis elle est partit me laissant entendre et entendre ce dernier mot qui résonné dans ma tête: Estébane... Étrange pour une femme de s'appeler ainsi mais pourtant ça lui aller parfaitement. 
     
    Le soir venu moi et mon équipage nous sommes rendu au fameux bar. Très bonne ambiance et prix raisonnable, notre soirée s'annoncer bien, jusqu'à 22h j'ai attendu son arrivée. Je discutais avec tout le monde, tout en buvant un verre, certains danser, d'autre rigoler. Je pensais qu'elle ne viendrait plus et pourtant à 22h15 précisément elle est arrivée, vêtu d'un pantalon foncé et d'un haut blanc qui découvrait ses épaules mate. Ses splendides cheveux se balancé au rythme de ses pas, quant elle m'a aperçut un sourire en coin s'est dessiné sur son visage et elle m'a rejoint au comptoir du bar, je n'ai pas pût m'empêcher de répondre à son sourire. Elle s'est pencher sur le comptoir en me regardant toujours avec ce sourire malicieux. 
     
    Estébane: Bonsoir. 
     
    Marc: Bonsoir Estébane.
     
    Estébane: Alors monsieur le capitaine pourrais-je savoir comment vous vous appelez ? 
     
    Marc: Je m'appelle Marc. 
     
    Estébane: Bien et je suppose que tout ce petit monde joyeux est votre équipage ?
     
    Marc: Oui se sont eux. Mais ce n'est pas seulement un équipage à mes yeux, se sont mes amis, ma famille. 
     
    Estébane: Un capitaine au grand cœur... Décidément Marc vous n'êtes pas comme les autres.
     
    Marc: On me le dit souvent. 
     
    Estébane: Et vous voyagez absolument partout ? 
     
    Marc: Oui, enfin nous essayons. Nous parcourons le monde pour découvrir toute les merveilles que ce monde nous cache. 
     
    Estébane: De plus en plus intéressant.
     
    Elle avait dit ça en ricanant. Nous avons discuté une bonne partie de la soirée tout les deux au comptoir du bar tout en buvant ensemble. Elle m'avait raconté sa vie et moi la mienne qui était mi mensonge mi vérité. Plusieurs membres de l'équipage étaient retournaient au navire se couché dans les alentours de 1h du matin. Moi et Estébane avons continué de parler, parler, parler sans s'arrêter jusqu'à ce que le bar sois entièrement vide et que le gérant nous demande de sortir pour fermer. 
     
    Nous sommes alors sortis du bar, il était 4h du matin mais ni elle, ni moi, avions envie de rentré. Alors nous avons marcher dans les rues de la ville, jusqu'à ce que nous arrivons au port. Nous avons continuer de marcher au bord du port tout en continuant de discuté. 
     
    Estébane: Donc voilà l'histoire de ma vie. Mes parents sont rester chez eux et moi je voyage autour du monde comme je peux. Je me sens... 
     
    Marc: (en souriant) Libre ? 
     
    Elle m'a regarder d'un large sourire les yeux pétillants.
     
    Estébane: Exactement, libre. 
     
    Je lui est souris. À la force de marcher nous sommes tomber en face de mon bateau. Elle l'a compris tout de suite car mon prénom était marqué dessus sur le côté avant droit. 
     
    Estébane: Marc. Votre bateau ?
     
    Marc: Oui. 
     
    Estébane: Marc... Votre nom de famille n'est pas écrit dessus. Comment vous vous appelez ? 
     
    Marc: Je n'est pas de nom de famille. 
     
    Estébane: Vraiment ? Pourquoi ? 
     
    Marc: Je n'est pas connu mes parents, ni ma famille, je suis orphelin. 
     
    Estébane: Ho... C'est triste... De pas connaître son nom.. C'est une partie de soit. Et... Surtout de pas connaître sa famille...
     
    Marc: Oui, je sais, mais j'ai toujours eu des gens formidables à mes côtés. Mais vous Estébane c'est quoi votre nom ? 
     
    Estébane: Estébane Blackburn. 
     
    Marc: C'est un très jolie nom. 
     
    Estébane: Pas tant que ça...
     
    Marc: Ho si, j'adore ça vous va très bien, c'est ravissant, tout comme vous. 
     
    Estébane: (sourit) Merci... 
     
    Nous sommes resté encore quelques instants devant mon navire à discuté puis, Estébane voulait rentré à son hôtel alors j'ai décidé de la raccompagner. Une fois arrivé devant la petite auberge elle m'a remerciait de l'avoir raccompagner puis nous nous sommes regardais dans les yeux sans rien dire... 
     
    Estébane: Bon.. Je vais y allez...
     
    Marc: Oui... Bonne nuit. 
     
    Elle m'a sourit et elle s'est tournait vers la porte. Je ne sais pas si c'est les effets de l'alcool mais en tournant elle a perdu l'équilibre et tomber. Je l'ai rattraper d'instinct et nous nous sommes retrouver face à face, elle dans mes bras collé contre moi, sa tête légèrement renversé en arrière. Quant elle compris ce qui s'est passé elle m'a regarder intensément dans les yeux et c'est à ce moment que j'ai compris que je l'aimais... Des millions d'années passé sur la terre, à voyager dans l'espace et j'étais pour la première fois amoureux. J'aimais cette femme, ses yeux, son histoire, cette personne. Je ne l'a connaissais que depuis quelques heures et pourtant, je savais que je voulais passé le reste de ma vie avec elle. 
     
    Pour la première fois, je n'est pas réfléchis et j'ai rapprochais mon visage du siens. Elle ne bougée pas mais elle n'était pas figé face à moi, voyant qu'elle ne cherchée pas à se relever pour mettre fin à ce moment, je l'ai embrassé. Tendrement et lentement. Elle y a répondu en passant ses mains dans mes cheveux en intensifiant notre baiser. Nous nous sommes redresser tout en continuant de nous embrassé sous le ciel étoilé puis doucement nous nous sommes séparé pour nous regarder. Estébane me regardait de ses yeux vert en souriant timidement puis je lui est caressé la joue.
     
    Marc: Estébane... Viens avec moi. Sur mon navire avec tout mon équipage, nous voyagerons ensemble... Tu verra tout les trésors de ce monde... Toi.. Et moi... 
     
    Son sourire a disparu et elle m'a regardait d'un air abattu. 
     
    Estébane: Marc... J'adorerais, crois moi. Mais... J'aime voyager seule être libre et voyager avec un équipage entier me semblerais être rattaché quelques part ne plus être indépendante de mon destin... Je t'apprécie.. Vraiment.. Mais je ne sais pas si c'est ce que j'ai envie..
     
    Marc: Ah... Je ne peux pas t'obligé... Mais tu es sûre ?
     
    Estébane: Oui... Je suis désolé. J'ai passé une très bonne soirée avec toi Marc, mais je pense qu'on devrait s'arrêter là. Avant de se faire mal... 
     
    J'ai acquiesçais, mais j'avais déjà mal. J'aimais Estébane et je voulais resté avec elle mais nos chemins à peine rencontrés, allez devoir se séparés. 
     
    Estébane: Nous nous reverrons peut être un jour. 
     
    Elle m'a serrée dans ses bras et elle est rentrée dans l'auberge. Je ne pouvais pas la retenir, c'était sa vie, ses choix et je respectais ça. Le cœur lourd d'être encore seul, je suis retournais à mon navire dormir quelques heures pour notre départ le lendemain. 
     
    La matinée qui suivis ma soirée amoureuse raté, je me suis levé le premier, pour tout préparé avant de naviguer vers de nouvelles mers. Quant tout le monde fut prêt, nous avons lever l'encre et le bateau s'est mis à avancé. J'étais au bord du bateau mes mains appuyés sur l'une des rembarres, à regardé la ville défilé sous mes yeux. Je pensais à elle. Elle qui était quelque part dans cette grande ville. N'importe où sauf avec moi. 
     
    Mon navire continuer d'avancer devant la ville pour quitter le port, quant d'un seul coup j'entendis une voix crié "Attendez !" qui venait d'en bas. Je connaissais cette voix. J'ai baissais la tête vers le trottoir du port, et là j'ai vu Estébane courir juste en bas un sac de voyage à l'épaule. Je n'en revenais pas de la voir, elle courait de toute ses forces en suivant le bateau qui continuer d'avancé. Elle voulait venir, elle avait changer d'avis. Ses magnifiques cheveux virvolté, et ses yeux vert me regardait. 
     
    Alors j'ai passé par dessus la rembarre et je me suis accrochais au filet qui était attaché à la coque du bateau en descendant de quelques pas. Elle courait toujours, elle n'était qu'à quelques mètres de moi. Je lui est tendu ma main qu'elle a attrapée et je l'ai hissé jusqu'à moi au filet, auquel elle s'est accroché directement. Elle m'a regardait essoufflée en souriant.
     
    Estébane: Bonjour.
     
    Marc: Bonjour.
     
    J'avais dit ça en ricanant. Estébane était venu, parce qu'elle le voulait, et elle était venu pour moi. Je ne m'étais jamais sentit aussi pleins. Une merveilleuse personne venait de choisir de voyager avec moi pour moi. Ce fut le commencement de la plus belle période de ma vie. Estébane, moi, mes amis, mon navire, l'aventure, tout ce dont j'avais toujours rêvais. 
     
    Avec Estébane c'était une évidence, nous étions fait pour vivre ensemble. Après son arrivé sur le navire il ne nous a pas fallu longtemps pour nous mettre officiellement ensemble. Elle s'est très rapidement intégrée à l'équipage et tout le monde l'adoré. Nous avons voyager pendant un peu près 1an comme ça. Puis un beau jour je lui est fait ma demande. Je voulais l'épousé, qu'elle devienne ma femme et moi son homme. Qu'on sois unis à jamais tout les deux. Elle m'a dit oui. Alors nous nous sommes mariés sur le pont du bateau avec tout mes amis pour faire la fête. 
     
    Ce fut une soirée magnifique, nous étions tous unis pour le plus beau jour de notre vie à Estébane et moi. Le ciel était recouvert de milliards d'étoiles ce qui me rappelais d'où je venais et ce que j'étais réellement. Et c'est le soir de mon mariage que j'ai réalisé que toute ces personnes que j'aimais et en qui j'accordais toute ma confiance n'étaient pas éternelles... D'ici 60 petites années une grande partie d'eux ne serait plus là et je me retrouverais à nouveau seul ayant perdu des êtres chères... 
     
    Alors le soir de mon mariage j'ai décidé que mes amis pouvaient avoir entièrement confiance en moi et que aucun secret entre nous ne devait s'installé. Nous avons fait la fête, nous avons bu, manger, danser. Puis Estébane et moi sommes partis nous couché la nuit qui suivit fut merveilleuse... 
     
    Et le lendemain soir je leur ai tout dit, je leur ai tout révélé, tout raconté. D'où je venais ce que j'étais, Skar, Skarcia et Vanessa. Absolument tout. Et pour leur prouvé que je disais la vérité que je n'était pas humain, et que je vivais depuis des millions d'années, je me suis servis de mes pouvoirs devant eux. Je contrôlais, l'eau, le vent, la terre, le feu, les éléments. Ils étaient tous sidéraient et pourtant c'est Daniel qui a trouvait ça génial. Il avait un don pour mettre tout le monde d'accord avec lui et encore une fois la foule a approuvé en m'applaudissant, je ne voyais pas trop pourquoi, mais ça m'a fait sourire. 
     
    Je leur ai ensuite confié ma peur de tous les perdre à cause de ma vie interminable. J'ai donc jeté un sort sur l'ensemble de mon équipage qui à présent était véritablement ma famille. Ce sort avait pour but de rallongé leur vie. Ils ne comprenait pas trop ce que je leur avait fait.
     
    Daniel: Bon sang Marc ! C'était quoi ce nuage doré et brillant qui nous a entouré ?! 
     
    Marc: Un sort qui a rallongé votre vie à tous. 
     
    Estébane: Quoi ? Comment c'est possible ?
     
    Marc: (sourit) C'est tout simplement possible. 
     
    Daniel: Et... Notre vie est rallongé de combien de temps exactement ? 
     
    Marc: Quelques siècles, mais on pourras toujours en rajouter plus tard. 
     
    Je les avais choqué mais j'avais encore plus gagner leur confiance en leur avouant tout. Et de plus je leur avait offert une vie plus longue à tous. Je venais de crée une famille éternelle. Et ça me rendais heureux. 
     
    Après tout ça, nous avons continuer de voyager tous ensemble dans la joie d'être tous unis pour notre grande et éternelle aventure. Quelques années passèrent et Estébane et moi, avons eu un enfant. Une petite fille, que nous avons nommé Nessie. Je l'aimais plus que tout au monde c'était un petit être venant d'Estébane et moi. Le plus beau cadeau que ce monde avait pût m'offrir. 
     
    Étant l'enfant de l'union d'un Darkstoniens et d'une Terrienne, Nessie avait une durée de vie différente de la mienne et celle d'Estébane, 1 siècle pour elle représenté 1 an pour un terriens, donc elle vieillissait très lentement aussi mais pas autant que moi. Sa vie restait tout de même incroyablement longue. 
     
    Tout était parfait, j'étais l'homme le plus heureux de monde. J'avais absolument tout ce que je voulais. J'étais également le capitaine le plus fière des océans, mon équipage ne me décevais jamais. Nessie grandissait lentement, ce qui combler mon envie de la garder le plus longtemps possible à nos côtés avant qu'elle sois en âge de voyager seule. 
     
    3 siècles passèrent et nous étions toujours tous ensemble sur mon navire, tout allez pour le mieux. Le soir de l'anniversaire à Nessie nous avons organisé une fête pour fêté ses 3 siècles, elle était donc encore une toute petite filles... Un bébé même... Nous étions tous réunis pour cette soirée en l'honneur de ma fille. De nombreuse bougie étaient allumés pour donné une ambiance harmonieuse au pont du bateau. Comme à nos habitudes, tout le monde danser, chanter, rigoler et buvais. Tout ça dans la joie et la bonne humeur. Je me tenais à coté d'Estébane au fond du bateau sur le pont supérieur. Nous étions en train de regardais notre famille s'amusé avec notre petite Nessie qui marchait encore maladroitement sur ses toute petites jambes. Elle était adorable. Estébane avait enroulé ses bras autour du miens et collé sa tête contre mon épaule. 
     
    Marc: Je l'aime tellement... Elle est si belle... 
     
    Estébane: C'est nous qui avons fait ça, c'est notre fille... Je suis tellement fière de tout ce que tu as fait... 
     
    Marc: Ce que nous avons tous fait. 
     
    Elle m'a sourit chaleureusement puis je l'ai embrassé. Comme beaucoup de soirée que nous avions déjà fait, celle-ci aurait était parfaite comme toute les autres, mais malheureusement nous n'étions pas destiné à continuer notre merveilleuse aventure. 
    Alors que tout le monde s'amusé pour l'anniversaire, le navire a était percuté par quelque chose qui a explosé à l'avant du bateau. Cela à crée une énorme secousse qui a déséquilibré tout le monde. Nessie était entièrement tomber parterre et s'était mise à pleurée. J'avais sautais par dessus la rembarre du pont supérieur pour vite la prendre dans mes bras. Estébane était arrivé quelques secondes plus tard pour prendre Nessie. J'ai donc couru à l'avant du navire pour voir ce qu'il se passer. Le devant du bateau était en feu... Mais je ne voyais aucun autre navire à l'horizon. Puis soudain une énorme boule de feu fonça vers moi. J'ai hurlé à tout le monde de s'écarté. Quant la boule de feu a percuté le navire, nous sommes tous tomber au sol à cause des secousses. Je me suis relevais et constaté que la boule de feu avait percé un grand trou en plein milieu du pont. Les flammes grandissaient et la panique gagna mon équipage. J'étais en train d'essayer de les calmé quant une voix familière que je n'avais pas entendu depuis très longtemps prononça mon prénom. Je me suis retournais d'un bond, Skar était là avec Vanessa à ses côtés. 
     
    Marc: Skar ? Vanessa ?
     
    Skar: Ça faisait longtemps Marc. 
     
    Vanessa: (ricane) Ça te va bien le style pirate. 
     
    Marc: Qu'est ce que vous faite ici ? 
     
    Skar: Ce que nous sommes venus faire ici ? 
     
    Vanessa: Nous sommes venu te régler ton compte ! 
     
    Marc: Quoi ? Comment ça ? Il n'y a jamais eu aucun conflit entre nous ! 
     
    Vanessa: Pourtant si. Tu crois que nous n'avons pas compris tout ton petit cirque ? 
     
    Marc: Désolé mais là c'est moi qui ne comprend pas votre cirque...
     
    Skar: Depuis des années tu récupère des gens sur ce navire et leur apprend à se battre comme des professionnels ! Tu crois que je n'ai pas compris que tu crée une armée dont tu cache l'existence derrière le mot "équipage" ou même "famille" ?! 
     
    Marc: Tu es complètement fou ! Pourquoi j'aurais crée une armée ? Et contre qui ? 
     
    Skar: Arrête de jouer le gars qui ne comprend rien. Tu as créé cette armée pour pouvoir nous attaqué moi et Vanessa ! Et pire, tu as révéler notre existence à de vulgaires humains ! C'est un acte de pure trahison ! 
     
    Marc: Tu déraille complètement Skar, je n'ai jamais eu l'intention de vous attaqué toi et Vanessa ! Et je ne pensais pas vous trahir en révélant mon existence à des humains qui sont formidables ! 
     
    Vanessa: Alors pourquoi nous as-tu quitté ?
     
    Marc: Je me sentais seul dans cette grotte avec vous, j'avais besoin de voir du monde et de voyager. 
     
    Skar: Donc tu préfère parlait à de vulgaires insectes que sont ces humains, que d'être avec nous ? 
     
    Marc: Ce n'est pas ce que je voulais dire Skar, mais nous n'étions que trois et je voulais voir d'autre gens ! Qu'est ce qu'il y a de mal à ça ? 
     
    Skar: Tu nous a trahit et tu va en payer le prix ! 
     
    Il avait dit cette phrase d'un air tellement sombre que j'ai compris qu'il était impossible de le raisonné. Il m'a lancé une énorme tornade noire en une fraction de seconde. Je me suis fait emporter et j'ai tombais dans le trou qu'il y avait en plein milieu du pont. J'ai atterrit brutalement au fond du bateau. Le temps que je reprenne mes esprits, j'entendais des hurlements de panique qui venait d'en haut. Skar et Vanessa s'attaquaient à ma famille. Je me suis dépêchais de remonter, mais il y avait déjà des blessés et des morts. Ça m'a glacé le sang de voir cette scène. 
     
    J'ai donc sortis mon épée et couru vers les cris, Marie la femme de Daniel était sur le point de se faire tuer par Skar. J'ai attaqué Skar en un violant coup d'épée qui l'a projeter au loin permettant à Marie de fuir. Il s'était relever rapidement. J'avais provoquais sa colère, mais il avait fait de même. Il venait de s'en prendre à ma famille et je savais que tout le monde ne s'en sortirais pas... J'ai combattus de toute mes forces, tout mes sorts d'attaques possibles. Je ne lâchais rien mais Skar était vraiment puissant. Nous saignons tout les deux après nos attaques. J'ai tentais de le raisonné à nouveau mais il n'a rien voulu savoir, il m'a attaqué et planté une lame sur le côté du ventre, j'avais baissé ma garde et il en avait profité. Sur le coup j'ai était déstabilisé et il m'a mis à terre en un coup.
     
    Le temps que je me relève, il n'était plus là. Malgré mes blessures, il fallait que je me relève. Le navire était infesté par les flammes et Skar et Vanessa étaient à bord en train de tout massacré. J'ai couru jusqu'au pont supérieur où j'ai vu Estébane avec Nessie blottie contre elle la tenant d'une main et dans l'autre elle tenait une épée. Skar était près d'elle. Il chargeait une puissante attaque dans ses mains. C'était un sort mortel. J'ai couru vers eux, mais j'était trop loin et Skar trop près, le tir est partit en direction d'Estébane et de Nessie. Alors que je pensais voir ma femme et mon enfant mourir sous mes yeux, j'ai vu Daniel s'interposé entre Estébane et le tir. Il s'est écroulé au sol et il saignais affreusement... Skar à sourit et il est partit. Sur le moment je n'ai pensais qu'à une chose: Daniel. J'ai foncé vers lui en me jetant presque au sol. Le sang se répandait au sol, Daniel était en train de se vidé de son sang... Mon ami... Mon tout premier ami, était en train de mourir sous mes yeux. Je l'ai soutenu en le tenant, Estébane était agenouillé à côté de lui, des larmes coulés de ses yeux elle pleurait en regardant Daniel mourir... Et je sentit les larmes me montés à moi aussi. 
     
    Estébane: Pourquoi tu as fait ça Daniel..? Pourquoi ?
     
    Daniel: Parce... Que.. Marc aurait... Fait la même chose...pour moi.... Pour Marie... P..Pour..tout le monde... Et parce que...nous sommes une famille... On protège.. Les siens...
     
    Marc: Daniel... Je... Non.. Je peux pas l'acceptais... Pas toi... 
     
    J'étais en train d'éclatais en sanglot. Pas Daniel. Pas lui. Il méritait tout sauf ça... Et c'était de ma faute, mon ami allez mourir à cause de ma faiblesse. Je n'ai pas su le protégeais. 
     
    Marc: Daniel... Je suis désolé... Tout est de ma faute... J'ai étais trop lent... Je suis désolé... 
     
    Daniel: Marc.. Ne te reproche rien... Tu.. As était... La personne la plus incroyable que je n'ai jamais connu... Tu as toujours... Était là... Le meilleur des capitaines... Des amis... Des frères... Tu es mon frère Marc... Et je ne regrette rien.. Grâce à toi j'ai vécu des aventures...formidables que j'emporte aux paradis... Protège les Marc... 
     
    Je sentait qu'il perdait connaissance.
     
    Marc: Daniel... Je t'en supplie reste avec moi ! Ne part pas, tient le coup !
     
    Daniel: Je t'aime, mon frère....
     
    Ses yeux se sont fermés et il s'est arrêtait de respiré. J'ai sentit que l'air ne passait plus dans mes poumons, j'était paralysé, figé. Estébane éclata encore plus en sanglot et le fait de l'entendre pleuré la mort de Daniel, m'a déchiré et j'ai éclatais moi aussi. Estébane m'a prise dans ses bras quelques instants pour essayer de me consolé mais c'était insurmontable. Je ne pouvais pas croire que mon ami venait de mourir. Je n'avais plus la force de me battre mais je devais absolument protéger le peu de personne qu'il restait et surtout Estébane et Nessie. Je me suis relevais abandonnant le corps de Daniel au sol. Estébane s'est relever aussi toujours en larme, elle me regardait d'un regard qui exprimé toute sa tristesse et ses peurs. 
     
    Estébane: Qu'est ce qu'on fait Marc ? 
     
    Marc: Je vais allez arrêtais Skar et Vanessa. Toi tu part avec Nessie te caché à l'intérieur du bateau et tu n'en sort pas quoi qu'il arrive. 
     
    Estébane: Marc...
     
    Marc: Quoi qu'il arrive. Si je ne m'en sort pas, tu reste caché de sorte qu'ils pensent qu'il n'y a plus personne. 
     
    Estébane: Non Marc... Je...
     
    Marc: Estébane... Je t'en supplie protège Nessie. Je vais tout faire pour nous sortir de là.
     
    Elle m'a regardait un long moment puis elle a acquiescé. Je savais que ça ne lui faisait pas plaisirs mais elle était encore plus en danger en restant près de moi. Elle s'est approché et m'a serré dans ses bras en m'embrassant comme si c'était pour la dernière fois.... 
     
    Estébane: Je t'aime... Je t'en supplie fais attention et reviens vivant. 
     
    Marc: Moi aussi je t'aime. 
     
    Elle m'a sourit les yeux emboué de larmes. Je voyais Nessie dans ses bras me regardait. Ma petite fille... Je lui est caressais la joue et embrassé le front. Puis j'ai caressais la joue d'Estébane et je suis partit au combat. 
     
    Le silence était là... Je voyais de nombreux corps au sol.. Toute les personnes que je connaissais étaient mortes... Il ne rester plus qu'Estébane et Nessie. Les flammes brûlées le bois du bateau. Je marchais au milieu de cet enfer... Puis je suis tomber sur Vanessa. Quant elle m'a vu elle s'est mise à rire. Marie était au sol aux pieds de Vanessa et elle était... Morte. C'était encore une vision d'horreur qui m'empêcher de respiré correctement. 
     
    Vanessa: Ho... Oops...! Il semblerait qu'on est tuer l'ensemble de ton équipage. Quel dommage ! 
     
    Je bouillonnais de rage. Ils avaient tuer tout le monde pour aucune raison ! Parce que j'étais un "traitre" à leur yeux. Rien ne collé. En faite j'ai compris qu'ils avaient fait ça aussi par plaisirs. Ça leur plaisaient de voir les gens souffrir et mourir, de voir les larmes et le sang coulé. Ils adoraient ça, ils étaient complètement fou. C'était des meurtriers. Je me suis donc battu contre Vanessa elle s'amusait au départ, mais j'étais tellement énerver que j'ai vite pris le dessus sur elle. Je ne voulais plus les résonnais, je voulais les tuer pour ce qu'ils avaient fait. Puis d'un coup alors que j'étais sur le point de la mettre à terre, j'ai était percuté par un violant sort qui m'a projeté au sol.
     
    C'était Skar qui venait de m'attaquer par derrière, l'une de ses plus grandes spécialités... Il s'était rapprochait de Vanessa pour lui demander si ça allez. Je commençais à me relever pour leur faire face. Je savais qu'ils n'avaient aucun sens de l'égalité, donc je savais que j'allais devoir me battre contre eux deux. Du moins c'est ce à quoi je m'attendais. 
     
    Skar: Vanessa, va donc te reposé, je m'occupe de lui et on pourra y allez. 
     
    Vanessa: (regard remplis de vice) Compris, Skar. Éclate le bien. 
     
    Elle est partit nous laissant seul Skar et moi. Skar me répété que c'était de ma faute ce qui venait d'arriver que je l'avais chercher et cette phrase de trop avait attisé ma colère, je lui est foncé dessus et nous nous sommes battu à sang. Que ce sois lui ou moi aucun des deux ne prenait le dessus sur l'autre. Jusqu'à ce qu'il sorte une épée de sa cape pour me frappé avec. La lame tranchante de l'épée s'est dirigé tout droit vers mon visage j'ai tentais de me reculé mais l'épée ma touché sur le côté gauche du visage et ma tranché en pleins dans l'œil. C'est à ce moment que j'ai perdu absolument tout mes moyens pour combattre. Je suis tombais au sol et j'ai plaqué ma main contre mon œil en hurlant. La douleur était atroce et ma vision réduite. Je venais de perdre l'usage d'un œil, en plein combat... Et j'étais seul, ce n'était pas du tout le bon moment. 
     
    Skar s'est esclaffait en voyant que j'étais blessé à l'œil. Je sentais le sang coulé de mon œil sur mon visage et ma main. Et j'avais mal, très mal. Skar c'était arrêtait de rire et m'avait mis un coup de pied dans le ventre alors que j'essayais de me relevais. Puis il m'a infligé plusieurs coups pendant que j'étais à terre. Quant j'ai enfin réussi à me relevais en esquivant un nouveau coup, Vanessa est arrivait pendant que Skar et moi étions face à face. En me regardant un sourire noir et satisfait s'est dessiné sur son visage.
     
    Vanessa: Belle gueule Marc !
     
    Je savais très bien ce qu'elle voulait dire... Elle faisait référence à mon œil. 
     
    Vanessa: Bon sérieusement Skar, il te faut autant de temps pour te débarrasser de lui ? 
     
    Skar: En faite je m'amusais un peu. Mais maintenant je passe aux choses sérieuses. 
     
    Vanessa: (soupire) Alors dépêche toi. 
     
    Puis elle est repartis et Skar m'a lancer un regard noir "Prépare toi à quitté ce monde !" m'avait-il dit d'une voix affreusement sinistre. J'avais mal partout, je tenais à peine sur mes jambes et je me sentais mal. J'avais bien peur de ne rien pouvoir faire contre lui qui était encore en état de se battre correctement. Il m'a attaqué le premier, j'ai esquivais et contre-attaqué du mieux que je pouvais avec un sort plutôt puissant. Nous nous sommes encore battu comme ça pendant quelques minutes, lançant des attaques de plus en plus puissantes tout les deux, jusqu'a ce qu'il me lance une de ses attaques les plus destructrices, quant elle m'a percuté, tout est devenu noir et je suis tomber au sol... J'entendais tout ce qui se passait autour de moi mais j'étais incapable de me relever ou même de bouger un bras. Même mes yeux refusés de s'ouvrir et pourtant j'étais conscient, j'entendais Skar se rapprocher de moi mais je ne pouvais pas bouger. C'était comme-ci mon cerveau était déconnecter de mon corps. Je sentais que je saigner à plusieurs endroits... 
     
    Skar: C'est fini. À présent tu va brûlée avec ton navire. 
     
    Et il est partit, je l'ai devinais au bruit qu'il a fait en s'envolant. J'entendais les rires de Vanessa au loin et je sentais des secousses, ce qui signifiait qu'ils jetés à niveau des boules de feu sur le bateau. Je sentais la chaleur des flammes autour de moi. Puis j'ai enfin réussi à ouvrir mon œil encore valide et je me suis redressé avec mal sur un coude. Je voyais Vanessa balancé des flammes encore au loin avec Skar à ses côté ils étaient en train de rires diaboliquement puis ils sont partis... J'ai tentais de me relever mais j'ai perdu connaissance...
     
    À mon réveil, j'ai sentit une odeur de feu... Quant j'ai ouvert l'œil j'ai vu mon navire et tout mon équipage en ruine. Avec miracle le feu ne m'avais pas atteint. Je me suis relever avec des barres de douleur dans tout le corps. À ce moment j'étais ailleurs. Je ne comprenais pas ce qui venait de se passé... Je venais de perdre tout mes amis... Marie, Daniel et tout les autres... Puis j'ai pensais à Estébane. Elle était partit se caché avec Nessie à l'intérieur du bateau ! Je me suis dépêcher d'aller la retrouvais, de voir si elle allait bien. Je suis rentré à l'intérieur, il faisait sombre et chaud. Le feu commencé déjà à manger l'intérieur du bateau. 
     
    Marc: Estébane ! Estébane ?... Estébane tu es là ? Estébane ! 
     
    Elle ne me répondait pas c'était le silence totale excepté le bruit des flammes qui brûlée le bois. Puis j'ai était frappé par une pensée... Je me suis évanouis. Pendant combien de temps ? Si Skar et Vanessa étaient partis, connaissant Estébane elle serait déjà sortie voir si tout allez bien. Il se passé quelque chose. J'ai continuer d'avancer, m'enfonçant de plus en plus bas à l'intérieur puis j'ai vu du sang... Alors j'ai suivis la trainait qui me faisait froid dans le dos, rien qu'à imaginé ce que ça pouvait être. Je suis arrivé en face d'une porte fermé... La traîner de sang venait de là. J'ai posé ma main sur la porte, elle était brûlante, je l'ai ouverte d'un coup et ce que j'ai vu m'a marqué à jamais. Estébane était parterre en sang... Elle n'était pas consciente et son corps était posé au milieu de la pièce et des flammes. J'ai couru vers elle en la prenant dans mes bras... La secouant pour voir si elle se réveillait. 
     
    Marc: Estébane ! Répond moi ! Estébane je t'en supplie ouvre tes yeux réveille toi ! Mon amour reviens... Je t'en supplie...me laisse pas... Estébane... 
     
    Elle ne respirait plus, son cœur ne battait plus, elle n'était plus là... Elle était morte... Ils l'avaient tuaient. Les larmes me sont montés aux yeux j'ai ressentis une douleur indescriptible à ce moment là. Je venais de perde l'amour de ma vie... J'ai serrais le corps d'Estébane contre moi en éclatant en sanglot. Je ne pouvais pas... Sans tout les autre ça allez être dur, mais sans Estébane c'était impossible de me relever... De recommencer... J'ai pleurer pendant quelques minutes, peut être plus, je ne sais plus... Et en regardant le corps sans vie d'Estébane je me suis rendu compte que Nessie n'était plus là. J'ai paniqué où était-elle ?! Estébane l'avait prise avec elle ! 
     
    Je l'ai chercher dans tout le navire mais, je ne l'ai jamais retrouvais. J'en est conclus qu'ils l'ont tuer en même temps qu'Estébane... Et que son corps avait certainement brûlé dans les flammes comme beaucoup d'autres... La nuit de l'anniversaire de ma fille à était un véritable carnage dont les souvenirs m'ont hantés pendant ces trois derniers siècles, encore aujourd'hui, je suis toujours anéanti....
     
    Marc: Nous étions 37 personnes sur ce bateau ce soir là... Je suis le seul survivant...
     
    Je crois que tout le monde dans la salle est boulversé par l'histoire que Marc viens de nous révélé. Les professeurs sont choqués, les H.S et B.S sont silencieux face à tout ça, Sulfus en est carrément bouche bée, Steffi reste sans réaction et Stéfanie est en train d'essuyer une larme qui coule sur sa joue et c'est seulement maintenant que je me rend compte que j'ai les larmes aux yeux aussi... Cette histoire est triste... Beaucoup trop triste... 
     
    Stéfanie: Et... Qu'est ce que vous avez fait après tout ça ? 
     
    Marc: J'ai éteint le feu du navire et je me suis occupé d'organisais seul des funérailles pour tout mon équipage. Je n'en avais pas envie, voir tout ces corps sans vie me brisé. Mais ils méritaient tous d'avoir des funérailles digne de ce nom. Une fois cette épisode de passé, je me suis renfermer au monde dans mon navire en ruine. Je ne voulais plus vivre de grandes aventures... Pas sans eux. Alors je suis resté enfermé dans mon bateau pendant 3 siècles en pleins milieu de la mer. 
     
    Sulfus: Attendez.. Vous êtes restez 3 siècles dans ce bateau, à rien faire ? 
     
    Marc: C'est un peu près ça. Je n'avais plus de goût à la vie, mais une part de moi refusé de mourir. Je me sentais coupable de n'avoir pas su protéger ma famille et mon équipage, alors je devais vivre dans la douleur toute ma vie pour avoir échouer. 
     
    Raf: Mais... Vous n'y êtes pour rien..
     
    Marc: Oui... Mais on se sent toujours coupable, quant les personnes que nous aimons sont mortes ou blessés devant nous sans que nous ayons pût faire quelque chose. 
     
    C'est vrai... Je m'en veux à moi même de n'avoir pas pût protéger mieux Sulfus de Vanessa dans le sentier... Et peut être qu'il ressent la même chose pour moi... Donc Marc ne se pardonnera jamais d'avoir échouer... 
     
    Marc: Par la suite je n'ai pas bouger de mon navire mais j'ai quant même suivi l'évolution du monde. J'ai de nombreuse boules de cristal dans mon navire qui me permette d'observer le monde entier et même les galaxies. J'ai ainsi continuer de regarder les humains menaient leur vies pour combattre l'ennuie de ma vie solitaire. Par moment je voyais les actes criminels de Skar et Vanessa sur les humains et les immortels. Mais je n'est pas bouger, je n'avais plus aucune envie de me battre de toute façon j'était comme mort. Skarcia également je l'a voyais faire des crimes de son côté mais ils restaient moins grave que ceux de Skar et Vanessa. Quant Skarcia est morte bizarrement ça ne m'a pas attristais j'étais déjà détruit. 
     
    Il marque une pause le temps que nous étudions ses phrases puis il reprend. 
     
    Marc: Vous savez tout. Et donc je suis venu ici, pour vous mettre en garde et réparé une de mes plus grandes erreurs. Il y a quelques jours en arrière l'une de mes boules de cristal m'a prévenu d'une anomalie dans le sentier des métamorphoses. Au début je croyais que c'était à cause de vous deux. 
     
    Marc nous regarde Sulfus et moi puis il continue. 
     
    Marc: Je ne comprenais pas pourquoi. Vous étiez là pour traversais le sentier rien d'anormal mais c'est seulement après que j'ai vu Skarcia enfin Vanessa. Je pensais que c'était Skarcia mais j'ai vite reconnu sa magie mélanger avec celle de Skarcia. J'ai compris qu'elle manigancé quelque chose surtout que Skar était en prison... Et j'ai repensais à tout ce qu'ils ont fait par le passé et c'est à ce moment là que j'ai décidé qu'il était temps de mettre fin à tout cela. Et de réparé votre existence pour vous préparez au pire. 
     
    H.S: Que voulez vous dire ? 
     
    Marc: Vanessa connait à présent l'endroit où est enfermé Skar. Elle va le libéré, maintenant qu'elle est de retour dans un corps, à eux deux ils vont faire un carnage. 
     
    B.S: C'est impossible ! Skar est enfermé dans la meilleure prison pour criminel ! Ils ne pourras jamais s'évadé. Même avec l'aide de Vanessa. 
     
    Marc étouffe un rire. Pas un rire joyeux mais un rire nerveux. Les B.S lui demande pourquoi il réagis comme ça. 
     
    Marc: Vous pensez vraiment que c'est ça qui va les arrêtaient ? J'ai vais vous dire franc, ce serait un miracle qu'il s'évade seulement. Mais les connaissant, il ne va pas s'évadait, ils vont massacrés les gardes de la prison...
     
    Arkan: Comment, pouvez vous en être sûre ? 
     
    Marc: Vous avez écoutez mon histoire ? Je connais Skar et Vanessa depuis des millions d'années et je sais que rien ne les arrêtera à présent, ils sont complètement fous, ils ne sont pas stables dans leurs têtes tout ce qui compte pour eux c'est semé la terreur et le chaos ! Ils sont sadiques et sans pitié. Abattre un enfant ne leur cause aucun problème ni remord, ils n'ont pas de cœur, alors imaginez vous ce qu'ils peuvent faire.
     
    Stéfanie: Vous êtes sûre qu'ils pourrons s'échappé de cette prison ? 
     
    Marc: C'est certainement déjà fait à l'heur qu'il est. 
     
    Temptel: Donc qu'est ce que nous devons faire et qu'est ce que c'est que cette erreur à réparé ?
     
    Marc: J'allais y venir. Je suis venue ici car je sais que la Relique des Immortels est ici. 
     
    J'écoute attentivement Marc comme il parle de la Relique que j'ai dans ma poche... D'un seul coup il se tourne vers moi. C'est pas possible ? Il sais que je l'ai ?! Il prononce mon prénom et me demande de lui donné la Relique qu'il qualifie "d'extrêmement dangereux" entre mes mains. Je ne cherche pas trop à comprendre alors je me lève et le lui remet. Il me remercie et inspecte la Relique sous tout les angles. 
     
    Marc: Objet maudit... 
     
    Raf: Pourquoi vous dite que cette Relique est extrêmement dangereuse entre mes mains ? 
     
    Marc: Cette Relique déclenche les catastrophes quant les anges et les démons s'embrassent ou commettent des sacrilèges. Si elle est détruite tout cela s'arrêtera et les anges et les démons pourrons de nouveau vivre comme avant. 
     
    Sulfus me lance un regard que je lui renvois, je ne sais pas ce que c'est, peut être de l'espoir ? Mais je ne sais toujours pas pourquoi elle est dangereuse... 
     
    H.S: Nous pourrions tout simplement continuer à vivre comme aujourd'hui. Pourquoi la détruire ? 
     
    Marc: Ils faut que vos forces sois réunis comme avant. Car ce que Skar et Vanessa vont préparaient pour se venger va être terrible, je le sais. Si vous êtes divisés ils vont faire qu'une bouché de vos cités une après l'autre. Vous êtes tous en danger c'est pour ça que je suis venu vous prévenir. Je ne dis pas qu'ils vont vous attaquez maintenant, ça va peut être prendre des années, mais quant ça va arrivé...
     
    Marc se stoppe... Il ne trouve pas les mots pour décrire ce qu'il va arrivé quant Skar et Vanessa frapperons de nouveau. 
     
    Marc: Bien sûre je ne vous forcerez pas à changer votre mode de vie si vous ne le voulez pas, mais c'est le mieux à faire, c'est comme ça que votre existence à commencer il est temps de la restaurée. Mais dans ce cas il faut que ça sois moi qui le fasse. 
     
    Steffi: Pourquoi ? 
     
    Marc: Et bien, vous allez peut être vous rendre compte à quel point ils sont cruels et rusés, mais cette Relique ne peut être détruire que par ces créateurs, si un ange détruit la Relique, tout les anges cesserons d'existaient et pareil pour les démons. Vanessa avait justement espéré que ça se passe en donnant la Relique à Raf. Elle espérait qu'elle l'a détruise comme elle et Sulfus n'auraient plus de solution pour vivre ensemble à cause d'elle pour les avoir fait quitter le sentier. Et donc si ça aurait arrivé, que Raf aurait détruit la Relique, tout les anges auraient étaient frappés par un sort dans la Relique leur retirant la vie. 
     
    On reste sans voix. On aurait pût mourir... J'aurais pût causé la mort de tout les anges sans exception pour satisfaire mon plaisirs personnel que je n'aurais même pas pût voir puisque j'aurais était frappé aussi par le sort... J'en est l'estomac retourner rien qu'à y penser...
     
    H.S: Mais je ne vois pas en quoi nous serons plus fort si nous sommes réunis. 
     
    Marc: C'est pourtant évident. Divisé pour mieux régner. Réunir pour mieux réussir. Si vous êtes bloqué par le V.E.T.O vous ne pourrez pas vous entre aidez, vous devez revenir à vos origines. 
     
    Le silence s'installe et les H.S et B.S n'ont pas l'air très convaincu, jusqu'à ce que Stéfanie se lève de sa chaise. Immédiatement tout les regards sont braqués sur elle d'un air interrogateur sauf Steffi qui sourit... Je me demande pourquoi. 
     
    Raf: Pourquoi tu sourit ? 
     
    Steffi: Stéfanie va tout balancé sur ce qu'elle pense, et je peux te dire qu'elle sait ce faire écouté, les B.S l'adore ! Elle à déjà reçu plusieurs lettres de félicitations pour ses exploits de la part de ces derniers. 
     
    J'acquiesce et je replonge mon regard vers Stéfanie, Marc et les représentants des Hautes et Basses Sphères. 
     
    Stéfanie: Je pense que nous devrions écouté Marc. Son histoire a était très clair. Nous savons déjà tous de quoi était capable Skar, mais cette histoire nous prouve qu'on ne savais rien en réalité. Skar et Vanessa on détruits à eux deux un équipage entier sans aucune pitié... C'est horrible. Et j'ose même pas imaginais ce qu'ils vont pouvoir faire... De plus si nous étions unis à notre apparition, je ne vois pas pourquoi on ne pourrez pas de nouveau l'être. C'est vrai, depuis quelques années les tensions se sont apaiser entre les anges et les démons. Et...
     
    Elle nous lancent un regard à Sulfus et moi avec un petit sourire de coin qu'elle essaye de caché sans succès. 
     
    Stéfanie: Je pense que ça sera mieux pour beaucoup de monde.
     
    Marc incline la tête vers Stéfanie pour la remercier et les H.S et B.S sont en train de parlaient entre eux avec des airs concentrés... Maintenant que je connais toute l'histoire... Je voudrais vraiment qu'ils acceptent la proposition de Marc... Pas seulement pour Sulfus et moi, mais aussi pour protéger tout le monde de la menace qui nous guette... 
    Après quelques minutes de débat entre eux, ils se redressent tous et ils demandent le silence. 
     
    H.S: Nous avons bien réfléchis. 
     
    B.S: Et nous considérons que l'histoire de Marc Blackburn est un avertissement que nous ne devons pas ignoré. 
     
    H.S: Alors nous validons. Nous acceptons votre proposition. Mais avant de commencer un tel changement nous allons devoir en informer la totalité des immortels. 
     
    Marc: Vous acceptez ? 
     
    H.S: Oui, vous nous avez convaincus. Nous allons organisé une grande réunion sur terre pour informé tout les anges et démons et après nous détruirons la Relique avec votre aide. 
     
    Marc: Très bien. 
     
    B.S: En attendant que nous préparions tout ça, retournez tous à vos occupations et vous Marc restez ici pour nous aider à organiser tout ça. Nous avons encore quelques questions à vous posés.
     
    Marc: Bien sûre. 
     
    Sous ordre des professeurs nous quittons tous la grande salle du conseil après toute ces révélation. Sulfus me regarde avec une tête troublé. 
     
    Sulfus: Bon... Je crois que là, nous avons eu notre compte de révélation. 
     
    Raf: J'en reviens toujours pas... C'est...
     
    Stefanie: C'est horrible. Cette histoire est horrible. Cet homme m'a brisé le cœur avec son histoire.. Vous imaginez.. Toute les personnes qu'il aimait sont mortes.. 
     
    Steffi: Oui, mais que veux tu qu'on y fasse ça s'est passé il y a bien 3 siècles ! On étais même pas encore née...
     
    Stefanie: Je sais... Mais ça me rend triste...pour cet homme.
     
    Raf: Moi aussi son histoire m'a vraiment touché. Il ne méritait pas ça. 
     
    On restes tous silencieux quelques instants sans savoir quoi rajouter de plus, puisque tout est déjà dit. Puis Stéfanie comme à son habitude essaye de remette un peu de joie ou de motivation, nous propose de retourné à l'infirmerie pour nous reposé. Je n'en est personnellement pas vraiment besoin mais Sulfus oui. Donc j'acquiesce et on retourne tout les 4 à l'infirmerie, la tête remplis de pensées se mélangeants. 
     
    Fin de PDV de Raf.
     
    Marc: Demain, à 16h ? Vous êtes sûre que vous n'allez pas effrayez les immortels en leur annonçant que demain à cette heure un tel changement aura lieu ?
     
    H.S: Ne vous inquiétez pas, nous allons dès maintenant annoncé la nouvelle, pour qu'un grand nombre d'immortels sois sur terre demain à 16h et qu'ils se préparent à se changement. 
     
    B.S: De toute façon ils n'aurons pas le choix. Si nous devons procédé à se changement autant le faire rapidement que de le laisser traîner.
     
    Marc: D'accord. 
     
    H.S: En attendant demain, nous allons vous fournir une chambre pour la nuit.
     
    Marc: Ne vous embêtez pas pour ça j'ai mon navire. 
     
    H.S: Vous êtes certains ? 
     
    Marc: Absolument.
     
    H.S: Bien. Donc nous vous revoyons demain pour la grande réunion du changement. 
     
    Marc: Je serais présent. 
     
    À suivre...
     
    * * * * * * * * * * * *
     
    Salut tout le monde, Bonne Année ! 
    Et oui je ne suis pas morte ! 8D Pourtout mon blog lui je l'ai un peu laisser pour mort scs derniers mois.
    Mais voila ces derniers temps j'ai étais atteint par une maladie appeler la flemme ! Moi que ne pouvais pas passer une soirée sans faire de fan art ou écrire ma fic, je suis devenur une vrai feignante ! *rire* 
    J'ai aussi était attient par le virus Splatoon, un jeu video qui rend accroc, mais pour ma part ce n'était pas accroc mais une véritable obsession ! *ris et pleur à la fois* 
    Donc la flemme, Splatoon et plus que tout ce que j'ai à faire dans ma vie, mélangé, on fait que j'ai laisser ma pauvre fic prendre la poussière. Mais ne vous inquiètez pas ! Je pense que j'avais besoin d'un brek, d'une pause quoi !
    Maintenant c'est repartis ! 8D (j'espère) *désespéré de sois même*
    Sinon dans se chapitre nous avons enfin toute les réponses que nous attendions et même plus avec l'incroyable histoire de Marc Blackburn ! J'espère que j'ai réussi à bien vous transportez dans les différentes époques de l'histoire, ça n'a pas était de repos. Un vrai casse-tête chinois décrire cette histoire ! 
    J'espère qu'elle vous à plut en tout cas ! Malgré toute les révélations de ce chapitre ma fic est encore bourré de mystère restez fidèle à la fic et vous les découvrirez tous ! °u° 
     
    C'est tout pour aujouid'hui, à la prochaine et portez vous bien ! *W^
    *chuchote* Pour ceux qui se demande c'est quoi Splatoon, faite un tour sur ma page deviantart pour découvrir mes dessins sur ces adorables petites créatures : http://angelsfriendsstyle.deviantart.com/gallery/56562283/Splatoon ! 

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    6
    Samedi 23 Avril 2016 à 06:35
    Do not worry about what you do not have, do not worry about the heart while earnestly grateful for every gift of His.
    5
    Rafsulfus
    Samedi 20 Février 2016 à 00:22
    Trop bien la fic je te suis depuis un certain temps et j'adore quand la suite arrive ? J'espere que tu me repondra
      • Dimanche 21 Février 2016 à 16:06

        Merci beaucoup ^^ La suite est pour très bientôt ! ;)

    4
    Rafxsulfuslovestory
    Mardi 12 Janvier 2016 à 23:59
    Bordel ! J'avais oublié que tes chapitres étaient aussi longs ! Sinon, bon retour parmi nous ! Alors alors parlons de ce chapitre... Bah j'ai carrément et totalement adéré à l'histoire de ce pauvre Marc Blackburn ! Cetait du génie tout ce que t'as écris ! C'est énorme Parce que tu passes vraiment par toutes les périodes de l'histoire ! Alors le début j'ai adoré c'était super intéressant et on a appris que lui, Vanessa, Skarcia et Skar venaient tous de la même planète et qu'ils étaient amis bon sang ! C'est horrible ce qu'il se passe sur Darkstone... (Toujours aussi tragique à ce que je vois) Oh et puis quand tu dis qu'ils arrivent sur la terre et que tu me dis qu'il y a des DRAGONS *^* je me suis dit : "Elle en a fait exprès c'est pas possible ? XD" en plus tu les fais se lier d'amitié avec eux quoi ! Oh mes dieux c'est magnifique *^* Bon après c'est un peu bizarre qu'ils les rejoignent sur la lune mais bon x) Ensuite quand la terre devient de nouveau habitable et qu'il y a l'apparition des humains et des anges et démons c'étaient trop intéressant ! Par contre, je t'en pris ! L'homme ne descend pas du singe par Thor ! Ils ont un même ancêtre commun c'est tout x) bref du coup ça fait voir le vrai visage de Skar quand il propose aux immortels de dominer les humains ! Mais pourquoi Marc a accepté de les aider à créer cette put*** de relique à la con ! C'est malin parce que vu que skarcia est morte comment ils vont pouvoir la détruire puisque ce sont les 4 qui l'ont créé qui peuvent la détruire sans danger ? Bon après j'ai cru que Marc aimait skarcia mais en fait Non x) Il trouve l'amour plus tard avec Esteban ! Son histoire m'a beaucoup touché avec son équipage/famille c'est tellement beau ! Du coup je t'en veux parce que ton côté sadique a refait surface et Skar et Vanessa ont tué tout le monde pour punir Marc d'être simplement heureux ! Mais bon c'est vrai que ça faisait un peu trop beau pour être vrai... En tous cas là scene après quand il cherche sa femme et sa fille c'est super bien écrit ! Je me suis encore et toujours très bien imaginé la scène et totalement plongé dans l'univers et la peau du personnage ! J'adore Marc maintenant ! Bon sinon en ce qui concerne Raf et Sulfus c'est une très bonne nouvelle pour eux parce qu'ils vont pouvoir vivre ensemble et tout ça et j'adore comment Raf essaye de ne pas trop faire son égoïste x) mais bon c'est horrible parce que Skar et Vanessa vont tout détruire ensemble ! Ça va être encore pire qu'avant ! J'espère qu'ils vont mourir ! Sinon que voulait dire Steffi (ou Steffani je sais plus) a Raf et qui n'a finalement rien dit ? En tous cas, merci pour ce chapitre riche en révélations ! J'ai hâte de connaître la suite ! Gros bisous !
      • AngelsFriendsStyle Profil de AngelsFriendsStyle
        Mercredi 13 Janvier 2016 à 02:03
        Je t'avoue que moi aussi ça m'a surprise quant je l'ai relu je me suis de "houla °^° " Contente que son histoire ta plut ! ;) et ouais ils étaient tous pote ce qui à bien changer xD Pour le dragon je savais que tu aurait réagie comme ça mais je te promet c'était prévu depuis un baille XD je savais que tu aurait adoré x) oui j'avoue que pour la lune ... Mais bon tout est possible avec moi ! 8D Bon d'accord je sais pas moi j'ai mis singe parce qu'on ressembler à des singe ! X'D oui de les commencement Marc était un enculer x) non la Relique peut être détruite que par ceux qui l'ont créé mais pas forcément par les 4, un seule suffit donc Marc peut la détruire sans danger ^^ Non il était juste proche de Skarcia mais pas amoureux , Estebane lui correspond mieux et elle est beaucoup plus jolie *^* Oui moi aussi j'ai adorer écrire son aventure de pirate sur son navire avec son équipage familiale *w* ma pote qui adore les pirate était en extase devant ce chapitre pendant que je lecriver xD chaque phrase que je rejouter elle s'emparer de mon téléphone pour la lire xD Ma chère... Je ne cesserais jamais d'être sadique si tu savait ce que je compte faire subir à la futur génération tu serait choqué... UwU.... °WWW° par contre ne crois pas que ça ne m'a pas fait chier de les faire tous mourir je m'était accrocher à cet équipage mais je devait me tenir a l'idee de base. tu sais que quant j'ai la scène ou Daniel meure j'ai réussi à me faire chialer toute seule quant même ? XD --' Tu sais que quant j'ai écrit la scène ou il la chercher je me sentait pas bien comme si jetait Marc j'appréhendais décrire la mort d'Estebane comme lui appréhendais de la voir morte. °^° en faite moi quant j'arrive à me toucher moi même ça veux dire que je toucherais le public ! 8D Moi aussi j'adore Marc ^w^ Raf t'ai griller ! XD Elle a le droit d'être contente non ? XD Peut être ou pas en tout cas avant que ce peut été ou pas arrive Skar et Vanessa vont faire saigner pas mal de monde 8DDDD ! -je suis une dangereuse SPYCHOPATHE qui aime faire souffrir les gens- Heu c'est à quel moment pour Steffi ? Je vois pas c'est qu'elle moment ^^ Mais de rien je vous le devez bien, et merci pour ce commentaire ! *w* kiss
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :